le foie, mais pas la foi

Aïe, Aïe, Aïe…
26 ans,

la dernière fois que je l’ai vue c’était en 2003. Je lui avais diagnostiqué une hépatite auto-immune, évoluant vers une cirrhose. Maladie dont le traitement repose sur la prise de corticoïdes et d’immuno-suppresseurs. Traitement qui stabilise la maladie en règle générale.

En 2003, elle avait 20 ans. Famille nombreuse de ville pas riche de la banlieue Sud. Petit logement. Promiscuité. Pas de motivation. Pas d’étude.

Le traitement a eu un effet remarquable… en 1 mois.

Le deuxième mois, elle avait tout stoppé. Elle ne voulait plus prendre les médicaments. Trop de contraintes. Pas moyen de la convaincre

Réapparition ce matin.

Entre temps, elle a fait une incursion dans un grand service d’hépatologie parisien, à l’Hôpital Beaujon, autour de 2004. Pas différent. Mêmes conclusions que moi apparamment. Elle n’a pas pris le traitement.

Et maintenant.

Pas de changement de contexte social. 26 ans. Toujours  inactive. Toujours chez sa famille. A réussi à obtenir 30% d’invalidité en raison d’une ablation de la thyroide pour maladie bénigne.

Apporte un bilan hépatique, qui n’est pas franchement rassurant. Vu le temps qui a passé, le risque de cirrhose du foie sur une hépatite auto-immune non traitée est plus que réel.

Elle est décidée, aujourd’hui, à se prendre en charge. Problème, ce n’est pas si simple qu’elle l’espère. Aujourd’hui, la seule chose à proposer est le point sur son état de santé. Examens biologiques hépatiques, probablement nouvelle biopsie de foie, fibroscopie pour rechercher des complications liées à une hypertension portale, car elle dit avoir vomi du sang. Or la cirrhose, en bloquant la circulation dans le foie, entraine une surcharge dans les vaisseaux digestifs, et la formation de veines de déviation , les varices ooesophagiennes. Sans oublier le bilan de l’état du foie par une échographie et/ou un scanner ensuite.

Pour aujourd’hui, donc, rien, pas de possibilité de prise en charge immédiate du problème.  Même ^pas possible de donner un traitement d’attente, à l’aveugle.

Je me fais du souci par rapport à sa motivation. Elle est motivée pour l’action,  et aura du mal a accepter le délai de bilan et de décision thérapeutique, pas forcément simple.

Cette fois, va t’elle donner suite ?

Ou bien repartira t’elle sur la route, longue ou courte, on ne sait pas trop, qui risque fort de la mener un jour vers la greffe de foie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s