Hétérogénéité du corps médical

Peut on parler de corps médical, au vu des disparités de pratiques et de mode de vie professionnels ?.

Quelques réflexions :

         de l’utilisation du dossier papier, de l’ordonnance manuelle, bien plus courante qu’on ne l’imaginerait, au super geek informatique zéro papier, tout scanné, et papiers poubellés

         de celui qui croit encore à son statut libéral tout en travaillant dans un établissement privé qui le contraint en continu, lui demande même maintenant de donner ses dates de vacances des mois à l’avance, l’oblige à participer aux commissions de tous acabits.

         de celui qui répond au téléphone à ses patients au cours de ses consultations, à celui qui transfère au secrétariat téléphonique, garantissant des réponses stéréotypées, le médecin s’appelant toujours le docteur, mais sans nom derrière, pour être sur de ne pas se tromper de docteur. De celui qui tape avec 2 doigts ses courriers le soir après le turbin, à celui qui s’offre le luxe de se payer une secrétaire et tous les avantages dérivés de ce partenariat onéreux mais souvent facilitateur.

         du dévoué désintéressé qui ne prend jamais de loisirs, de repos, de vacances, de moment de décompression, à celui qui travaille pour remplir les caisses entre 2 voyages planétaires de longue distance.

         de celui qui consulte vite à celui qui consulte lentement.

         de celui qui est en secteur 1, et bien peiné de l’être à celui qui trouve qu’il vaut bien 600, 800, 1000 euros d’honoraires supplémentaires, indépendamment du revenu de son patient. (j’en connais, j’affirme).

         de celui qui twitte pendant ses consultations, à celui qui n’a pas internet

         de celui qui reçoit les mails en continu, à celui qui y pense une fois par ci par la. En passant par celui qui les lit bien, mais fait croire qu’il ne les lit pas.

 

Technicien ou clinicien ?

Gratte papier ou informaticien ?

Désabusé ou confiant ?

Enthousiaste ou burn-outé ?

 

Les médecins s’occupent des corps, mais de la à dire qu’ils forment un corps, les quelques hétérogénéites soulignées ici et bien d’autres encore, les divisent probablement plutôt que de les unir.

3 réflexions sur “Hétérogénéité du corps médical

  1. bien vu … suis comme bp un mix des é extrèmes : dossiers papier, ordi pour photos et OCT patients, refus télétrans, accro à internet pro (mais at home only), secteur 1 version lente , capable de consulter sans électricité 🙂

    J'aime

  2. En lisant certains blogs médicaux, je me pose une question ::QUAND PRENNENT ILS LE TEMPS de lire tout ce qu’ils lisent sur internet et les revues médicales ,et alimentent leur blog assez regulièrement ,répondent parfois longuement aux commentaires de leurs confrères qui font de meme……Sans compter ceux qui « twittent » à longueur de journée comme le laisse supposer leur blog…..;)   Sachant que les médecins sont surchargés de patients , de paperasses….;)  

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s