Le masque dans la rue, ou comment obtenir le contraire de l’effet recherché …

Que ce soit bien clair+++ : je suis pour le port du masque

En revanche, je me demande si on ne fait pas un peu tout à l’envers

Depuis que je suis revenue à la grande ville, une de celles en rouge sur les données statistiques,  ou l’on doit donc se couvrir la bouche et le nez dans les rues, mes journées sont, comme pour beaucoup, masquée la plupart du temps

Mais il y a des situations paradoxales: en voici des exemples

  • On travaille à plusieurs dans une pièce unique. Tous masqués, normal. On prend des transports sans distanciation possible. Tous masqués, normal.
  • Mais des personnes seules dans des rues désertes marchent masquées. Y compris en pleine nuit !Non seulement je trouve cela illogique mais en plus, ça interroge sur l’interêt de ça, d’une part, mais plus encore sur le pouvoir de démotivation d’une conduite totalement absurde.
  • Car d’un autre côté, après avoir gardé le masque sur le chemin, le cheminement de la démotivation à le porter en permanence fait que: ,…. On arrive au restau, on l’enlève, on arrive au boulot, dans la salle de repos avec tout le monde, on l’enlève, on arrive chez des copains, sans savoir qui ils ont fréquenté la semaine passée, on l’enlève de suite, parce que ce sont des gens qu’on connait, on a confiance, et on a l’impression que garder son masque constituerait possiblement une marque de défiance.

Alors je pose la question ici . Est-ce que l’on donne les bonnes consignes aux gens ? est ce le port du masque obligatoire dans la rue, dont toutes les études démontrent que cela est sans utilité, n’aboutit pas à l’inverse exact de ce que l’on voudrait obtenir. A savoir, donner une seule envie, quasi irrépressible : l’envie de le retirer dès que c’est possible, soit, dès que l’on est en intérieur, et y compris s’il y a d’autres personnes.

Je dirais donc qu’à mon avis, l’obligation de porter un masque quand on marche dans la rue aboutit à l’effet exactement contraire de celui recherché. On le porte trop souvent quand c’est pas utile, et on l’enlève beaucoup trop souvent aux moments ou il serait en réalité utile de le garder.

Il me semble que la bonne consigne serait : portez toujours un masque en intérieur quand vous êtes avec des gens, que la distance ne peut se faire et que la pièce n’est pas ventilée. Dans ces conditions, enlevez-le seulement pour manger et boire, parce qu’il n’y a pas d’autre moyen de mettre un truc dans sa bouche, mais remettez le aussitôt après. Et une fois sorti dans la rue et que vous ne croisez personne de manière rapprochée ou prolongée, retirez-le masque  !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s