attentifs et logiques

Je m’étonne souvent de croiser tant de gens  si imperméables au monde qui les environne, manquant autant de logique et de bon sens

On allèguera qu’en milieu hospitalier, ils sont en dehors de leurs habitudes, désorientés par l’inconnu, la perte de repères, et l’anxiété du milieu.

Mais quand même …

En arrivant ce matin, le premier rencontré sortait de l’ascenceur au 5ème sous sol et cherchait la sortie. Il ne s’était pas rendu compte que l’ascenceur descendait

Comme d’habitude, la moitié des patients qui traverse notre espace de consult pour se rendre dans la consultation d’anesthésie situé plus loin, se sont arrêtés au niveau de notre hôtesse d’accueil. Ils ont lu l’affichage qui indique: consultation d’anesthésie: accueil suivant. Puis ils ont demandé à l’hôtesse: la consultation d’anesthésie se trouve ou ?

Sans changement, j’ai vu encore une patiente qui consultait pour anémie, et avait bien évidemment oublié d’apporter ses résultats de prise de sang. Comme d’habitude, elle a trouvé la raison la moins valable : mais mon médecin ne m’a pas dit de les apporter. Comme chaque fois, je lui ai rétorqué: c’est parce que cela était tellement évident, qu’il n’a pas même songé à vous le dire

Comme à chaque consult, après environ 2 minutes, et une brêve description de troubles qui durent depuis des mois, une patiente m’a dit: alors, docteur, qu’est ce que j’ai ?

Bien sur, un autre a protesté que le traitement donné par le médecin précédent n’avait pas marché, et à l’interrogatoire il s’avérait qu’il avait tiré cette inéluctable conclusion après avoir pris un seul comprimé, et de ce fait n’avait pas poursuivi plus avant le traitement. Ce  test lui ayant suffi, c’est bien évident, à affirmer l’inefficacité dudit traitement.

A l’inverse, un autre patient s’est plaint de la récidive de ses symptomes de reflux dès qu’il arrête le médicament anti-reflux. Motif de l’arrêt: je ne vais quand même pas prendre des médicaments tout le temps, j’ai horreur de ça, les médicaments. La seule réponse logique: eh bien, mais souffrez donc si vous ne voulez pas prendre de médicament.

Au palmarès du jour, ne manquait pas le patient râlant contre le parking trop cher. Un parking de centre ville, en même temps, c’est pas donné. 2,5 euros de l’heure je crois, c’est pas Paris centre tout de même. Je lui ai, comme toujours, suggéré de se garer dans la rue (en stationnement payant, en centre ville, toujours, mais moins cher que le parking). Réponse: mais il faut marcher. Logique, monsieur, faut il vous mettre la rue dans la clinique, et le stationnement gratuit de votre voiture dans la salle d’attente

Comme d’habitude, une malade a pris le bloc pour la sncf et a fait un vrai scandale parce qu’on la prenait 1/2 heure en retard

Et bien sur dans le panier des innombrables appels téléphoniques que je détaillerai un jour, ll’appel de celui qui ne comprenait pas ses remboursements de sécu n’a pas manqué de ponctuer la journée

Une réflexion sur “attentifs et logiques

  1. on ne s’ennuie pas dans vos murs!!! Le coût du parking reflète bien la mentalité actuelle de beaucoup de personnes…il faut que la voiture soit le plus près possible ..Tant qu’à la consultation de l’anesthésiste: émotivité non? par contre où c’est « rageant » c’est lorsque vos patients après n’avoir pris qu’un seul comprimé … Bon courage à vous . Josy

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s