management boum boum

Pour faire passer un changement, mon ancienne directrice, tout en rondeurs, tout en subtilité, avec ses années d’expérience, utilisait une méthodologie tout en souplesse.

Elle avait identifié dans chaque spécialité médicale ses personnes ressources, un peu comme les médecins s’appuient sur leurs correspondants
Pour faire passer une information, il lui suffisait alors de la distiller par le biais de ses alliés, variant ses personnes cibles selon la nature des info à communiquer. Le mieux restant dans tous les cas de transmettre les nouvelles aux gens sous le seau du secret, garantie pratiquement absolue que ce sera divulgué avec une rapidité impressionnante, tant les détenteurs de secrets touchant à l’ensemble du groupe dont ils font partie, ont hâte de se faire valoir en faisant connaître qu’ils détiennent une information avant tout le monde
Ainsi allait le monde de mon établissement, jusqu’à ce que nous arrive Mme Boum Boum.
Nous voici dans un registre nouveau et un mode de communication fondamentalement en opposition.
 
D’abord Mme Boum Boum a un charisme impressionnant. Elle en fait un usage immodéré, comme si elle savait d’avance que le magnétisme de ce charisme allait passer dans un obscur arrière plan une fois qu’elle aura tant bousculé les consciences que les gens lui feront plus de reproches que de confiance.

 Ensuite Mme Boum Boum a un ego totalement surdimensionné. Toutes ses phrases commencent par « JE ». On remarque rapidement que sa formulation « j’ai fait » recouvre également des actions que vous avez faites, vous, et que vous lui avez transmises.

Mais surtout, le management de Mme Boum Boum, est dans le style fonceur.
Elle se concerte, certes, mais surtout avec elle-même. Donc, la, à peine arrivée, elle nous balance en pleine tronche, le 2 septembre, une patate chaude, concernant l’ensemble des médecins de la clinique. Sa patate en plus, elle n’est pas trop cuisinée, vraiment brute. En amont d’un projet balancé de cette manière, mieux vaut avoir préparé ses arrières et être apte à répondre aux questions. Dans la situation qu’elle a déclenchée, ce n’est pas le cas. Elle n’a pas soulevé les questions auparavant, elle n’en a d’ailleurs pas soulevé, de questions, forte de ses certitudes, assurée que sa décision, choisie seule, sans prendre la dimension des désirs des gens, allait leur apparaïtre géniale. Que les questions soient bonnes ou mauvaises, elle les balaye d’un revers de manche.
Apparamment si Mme Boum Boum a décidé, c’est que c’est forcément génial, et tout le monde va s’en rendre compte … Or, ce ne semble pas être le cas, ni être en passe de le devenir…

 Va me falloir trouver le moyen de faire marche arrière sur son projet, en tous cas de la faire cheminer pour qu’elle accepte de se diriger sur une voie annexe et pas sur une voie sans issue, la voie qu’elle emprunte me semble celle de se mettre à dos l’ensemble des praticiens de son établissement.

2 réflexions sur “management boum boum

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s