Médicament périmé .. je le prends ou je le jette ?

médicamentUne fois encore, c’est un oubli et un hasard qui font avancer la connaissance médicale.  

 Voila un sujet, genre enfoncement de porte ouverte, mais qui ne pouvait être porté à l’écran sans une étude scientifique. En lisant, vous constaterez à quel point, vous aussi, pressentiez le dénouement. Le sujet est resté blindé tant que la science ne s’en est pas mêlée.

Alors, voici la question, celle que vous vous posez inévitablement devant toute boite de conserve, tout yaourt, et toute boite de médicaments… dont la date limite est dépassée. Est-ce que je peux encore manger ça, sans convulser ou faire une hépatite fulminante ou la gastroentérite infectieuse qui me mènera en réa ? Dois-je vraiment jeter un médicament dès la jour où sa date de péremption est dépassée ????


Franchement, le pharmacien magicien à l’origine de cette fameuse (re)découverte scientifique…eh bien, il ne  rangeait pas souvent son officine !  En effet, dans un amas de  vieilles boites de comprimés retrouvées dans ses fonds de placard, on dénicha un beau jour des molécules datant de 28 à 40 ans . Il y avait du (vieux mais beau) choix … paracétamol, codéine, méprobamate, phénobarbital, aspirine et une amphétamine.


Des pharmacologues s’empressèrent d’aller vérifier si les comprimés fabriqués dans les années 70-80 avaient l’esprit plus vif et une composition plus stable que le pharmacien qui ne jetait pas ses affaires.  


Oh,  quelle surprise! 28 ou 40 ans après leurs dates de périmation, les médicaments restaient pour la plupart parfaitement actifs, voire suractifs…. Sur les 15 principes actifs testés, 12 avaient une concentration permettant de les déclarer encore utilisables,  plus de  90% de la dose initiale . Et même, certains principes actifs étaient retrouvés à une concentration… de 110% !! c’est qu’en ce temps la, 28 ans ou 40 ans en arrière, les méthodes de fabrication n’étaient pas comme maintenant. Par ailleurs, on se fichait bien que le médicament contienne 90 ou 110% de principe  actif !

Les 8 médicaments, contenant ces 15 principes actifs pouvaient donc toujours être mis sur le marché !

Les seules molécules véritablement dégradées, contenant moins de 90% de principe actif,  étaient l’aspirine et une amphétamine


Enfin, donc, vous voila fixés. L’imprescriptible date de péremption en prend un sérieur coupVous ne psychoterez plus devant votre Paracétamol périmé, en endurant un mal de tête carabiné plutôt que de risquer mille morts dans des souffrances atroces avec un médicament périmé du mois passé.


Faisons un peu de scientifique, maintenant que vous n’avez plus mal à la tête.


Donc un médicament est périmé quand la concentration de la ou les molécules qu’il contient a baissé. En théorie, au dela de sa date limite, il risque donc d’être moins efficace, voire inefficace.


En matière alimentaire, dépasser la date limite peut constituer un risque bactérien. La trouille de la bactérie fatale tapie est bien la raison pour laquelle bon nombre des lecteurs de ce post balancent leurs yaourts à la poubelle dès que la date de péremption est dépassée d’une heure. Eh bien, sachez que vous avez tort de le jeter. En effet, le même yaourt, fabriqué le même jour, sur la même chaine de fabrication n’aura pas la même date limite de consommation pour les consommateurs métropolitains et pour les consommateurs antillais. Sa DLC est (très largement) prolongée quand il part aux Antilles. Et non, ce n’est pas l’antillais qu’on veut intoxiquer. C’est le métropolitain qu’on trompe.  A condition d’avoir respecté la chaine du froid, sachez que l’on peut consommer des yaourts et autres produits frais bien après la date marquée sur l’emballage.


On conçoit bien que l’industriel alimentaire a intérêt à tout mettre en œuvre pour vendre des trucs avec la date de péremption la plus courte. Un aliment jeté , c’en est un autre racheté.  


Pour les médicaments, il n’y a pas de risque bactériologique. Il faut seulement en garantir la stabilité.  Et la, on s’aperçoit alors d’un truc incroyable… pourquoi 2 ans, 3 ans, 5 ans ? réponse hyper-simple : c’est l’industriel qui décide du temps d’analyse de stabilité de ses médicaments.  Ca veut dire que la date de péremption ne correspond pas à une réalité de dégradation des molécules, mais tout simplement au temps pendant lequel l’industriel a vérifié que les composants du médicament restaient stables.


On voit bien que l’industriel du médoc a intérêt à avoir la date de péremption la plus courte. Un médoc jeté, c’en est un autre racheté.  


Maintenant que vous êtes tous d’accord de prendre vos médicaments au delà de la date limite marquée sur l’emballage, sachez que cela ne peut se faire qu’avec les vôtres, de médocs. En effet, même si la durée d’analyse par le laboratoire est déterminée par le laboratoire lui-même, la date de péremption a une valeur légale. Elle périme légalement le médicament, qui est alors interdit d’utilisation et dont les stocks doivent être détruits. (Autrefois, les médicaments périmés partaient vers les pays sous médicalisés, mais ce n’est plus autorisé, ce qui est très dommage étant donné qu’ils sont encore bons, mais l’industriel a intérêt à ce que se soit interdit.)


C’est avec cette histoire de périmation, qu’on s’est retrouvé en France à jeter les gigantesques stocks de Tamiflu. L’épidémie de grippe qui devait décimer la France ne s’étant pas produite, les étagères des pharmacies hospitalières se retrouvèrent encombrées de ces stocks inutiles inutilisés. Heureusement, la stabilité du médicament ayant été analysée sur un délai court, il fallut finalement tout jeter l’année d’après, ce qui libéra les armoires, mais plomba un peu plus encore les dépenses de santé.


Aux Etats Unis, la FDA a pris conscience du gachis. Elle élabore un programme « d’extension de la durée de vie des médicaments »  « Self- Life Extension Programme (SLEP) ».  Ansi, les médicaments soit-disants périmés sont retestés pour leur stabilité au delà des 5 ans habituels.  Et bien entendu, les études confirment que bon nombre de médicaments gardent leurs qualités 5 ans et même beaucoup plus après leur date de péremption. Du coup, ils peuvent prolonger de plusieurs années les dates d’utilisation de médicaments qui auraient fini jusqu’à présent dans l’incinérateur…


Les économies de santé, ça vous parle ? il faudrait que les dossiers d’homologation, obligent à  une étude de « stabilité-bis » matérialisée par une « date de contre essai » après la date de péremption pour que la durée d’utilisation des médicaments soit prolongée. .

 

 

Remarque sur la stabilité des médicaments :

Parmi les précautions nécessaires à la bonne conservation des molécules médicamenteuses, citons

          les conditions de stockage : les médicaments se conservent mieux en athmosphère sèche (attention aux armoires à pharma dans la salle de bains)

          leur forme galénique. Les liquides ne sont pas aussi stables que les solides.

          Leur nature : la validité des antibiotiques est  beaucoup plus courte.

 

 

sources:

http://news.doccheck.com/fr/blog/post/966-peremption-des-medicaments-des-dates-prematurement-ecourtees/

http://www.lepoint.fr/editos-du-point/anne-jeanblanc/medicaments-le-gachis-des-dates-d-expiration-26-12-2012-1606037_57.php

 

21 réflexions sur “Médicament périmé .. je le prends ou je le jette ?

  1. Ah voilà des informations interessantes. Je me suis souvent posé la question d’ailleurs concernant les dates de péremption. Maintenant reste à savoir si on peut parler d’une manière égale pour tous les médocs.. De toute façon au pire, le medoc ne fait plus effet et voilà. Quels médoc du quotidien sont véritablement un danger pas ser la date de péremption au final ?

    J'aime

  2. Bonjour, Plusieurs sites apparemment dignes de foi mettent en garde contre l’usage du paracétamol périmé, susceptible d’attaquer le foie, les reins, voire la moelle osseuse ! Qui a raison ?

    J'aime

  3. allo… je parts en vacance et jai retrouvé des pantolocs 40 mg daté de 11-2015 et des apo-hydro 12,5 mg12-2014..je fais une capsulite a lepaule et je prends des naproxins pour enlever linflammation.. mais comme je prends deja micardis pour la pression… sont ils bon encore

    J'aime

    1. Je ne sais pas ce que sont vos médicaments, car ce ne sont pas des médicaments français. Ils peuvent avoir perdu un peu d’efficacité, mais ils ne seront pas toxiques.

      J'aime

  4. Bonjour, terbinafine comprimés ( très cher! ) donc pour éviter le gaspillage…. Date limite janvier 2012, qu’en pensez-vous? Je ne sais pas si vous me répondrez, mais par avance merci.

    J'aime

    1. En tant que médecin, je serais dans l’illégalité de vous conseiller de le prendre. Le fait de savoir que les médicaments peuvent être pris longtemps après leur date de péremption ne me confère pas de droit de conseiller cela aux patients. La loi continue à s’appliquer de ne pas dépasser la date limite, même si l’on sait qu’il n’y a pas de risque à prendre un médicament périmé
      Dans tous les cas, prenez ce médicament uniquement après avoir été examiné par votre médecin et avoir une prescription. Surtout pas de votre propre initiative en automédication. C’est un antifongique fort.

      J'aime

  5. J’ai du cialis ( tadalafil ) 20 mg et 5 mg date péremption 07/2015 pour l’un 09/2015 pour l’autre .
    Puis je encore en consommer ?
    Merci de votre réponse .
    Cordialement

    J'aime

  6. En tant que médecin, je serais dans l’illégalité de vous conseiller de le prendre. Le fait de savoir que les médicaments peuvent être pris longtemps après leur date de péremption ne me confère pas de droit de conseiller cela aux patients. La loi continue à s’appliquer de ne pas dépasser la date limite, même si l’on sait qu’il n’y a généralement pas de risque à prendre un médicament périmé.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s