Tourbillon d’idées de peu de valeur

Tant de processions, tant de panneaux brandis

Tant de peurs, tant de risques redoutés.

Tant de démagogues nous gavant de bonnes paroles

Tant de révoltés jusqu’à ce jour ignorés.

Tant de valeurs aux yeux des autres revendiquées

 

Et si le problème, c’était la solution ?

Et si la solution, c’était de ne pas refaire les mêmes chemins ?

Et si la solution c’était de redéfinir la route ?

 

Ce que chacun reconnait comme les valeurs importantes de sa vie

Est souvent incompatible avec la réalité des autres

Les mêmes valeurs ne s’appliquent pas à tous

Les humains agissent toujours avec au moins une intention positive

Mais chacun a sa propre définition de ce qui est positif pour lui

Comment s’ancrer autour de valeurs communes ?

 

L’écart entre ce qui est important pour chacun et la réalité fait souffrir

A-t-on, à notre niveau, le pouvoir de participer au changement ?

Et  si les autres ne bougent pas ?

L’impuissance fait mal

Le fossé entre ses valeurs, ses propres actions  et les actions des autres, est douloureux

On ne changera hélas pas tout en une marche du 11 janvier/

 

Les chômeurs s’ennuient dans les halls d’immeubles

Ceux qui travaillent sont exploités, ceux qui ne travaillent pas en rêvent

On accuse de blasphème des adolescents qui n’ont juste pas d’arguments ni de but

On demande aux enseignants de remettra la jeunesse dans le droit chemin

On se réfère à l’histoire

L’histoire des révolutions et des religions

Chacun a sa vision, sa parole, son analyse, son idée, sa proposition, sa solution

Quelle cacophonie..

Qui saura de cela tirer de l’harmonie ?


Les informations défilent, innombrables

Le politique est honorable quand il défend des valeurs

Le politique est désolant quand il reprend son message déjà mille fois ressassé

Le politique est affolant quand il recommence à faire exactement ce qui ne marchait pas jusqu’à maintenant

 

Qui a laissé cette planète devenir comme ça ?

Une toute petite planète,

Sur laquelle les voisins ne s’entendent pas

Mais se tolèrent d’un pays à l’autre

Pour des raisons d’influence, de guerre et surtout d’argent

 

Car,  pendant ce temps,

La richesse combinée des 85 personnes les plus riches du monde (soit 1% de la population mondiale) est égale à celle de la moitié la moins riche de l’humanité.

On punit un homme par le fouet

On jette des humains dans le vide pour outrage

On enlève des enfants

On tue des villages entiers

On exécute des journalistes

 

Et puis..

Les politiques ont recommencé à faire de la politique

Avec les mêmes méthodes éculées

Des mots à fort impact

Ils  ont repris leurs habitudes, 

Lancer des pavés dans les mares

Faire bouger la surface pour faire croire au mouvement

Faire des ronds dans l’eau

En disant que c’est le soulèvement du renouveau

Mais…  les français, la prochaine fois, dans 2 mois, iront-t’ils voter ?

 

Et si le problème, c’était la solution. ?

Et si la solution, c’était de ne pas refaire les mêmes chemins ?

Et si la solution c’était de redéfinir la route ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s