20  Dooubles MESSAGEs en médecine… et leur réalité.

Dire les choses, c’est bien, dit-on. Cependant, en matière de santé, émettre des messages à double entrée et pas réalistes, ne suffit pas à régler les problèmes actuels de la médecine.

Parce qu’à message, il y a message sous-entendu (autrement appelé non-dit), et réalité qui ne colle pas avec le message envoyé.

Voici 20 dooubles messages hyperclassiques, hypermédiatiques, sur la santé, relayés par ministère, politiques, agences de santé, médias. Et à côté, ce qui se passe dans la réalité. Démontrant qu’en santé, ce n’est pas parce qu’on dit, qu’on fait, ni parce qu’ils veulent, qu’on peut.

Double-Message-Copy

Message Double message Réalité
1   Maintenir le paiement a l’acte Mais avec des honoraires bas pour obliger les médecins a voir plus de patients
2 Ajouter à la rétribution des médecins une rémunération au forfait Pas pour aider à organiser le cabinet, avoir un secrétariat, une assistante médicale Pour encadrer les prescriptions des médecins dans un but économique
3 Supprimer ou en tous cas baisser significativement la rémunération des visites Mais demander aux médecins de prendre en charge les vieux qui ne peuvent se déplacer
4 Demander aux médecins de prendre en charge les gens à domicile Mais accepter qu’on leur mette des contraventions quand ils sont mal garés pour ce faire
5 Obliger les gens à s’inscrire chez un médecin référent Mais ne pas rémunérer le médecin pour le nombre de patients qu’il suit et donc, aucun intérêt pour le médecin d’avoir une clientèle plus importante, et les médecins refusent des nouveaux patients
6 Culpabiliser les médecins Ils seraient vendus aux laboratoires pharmaceutiques On les cible en place publique. Même un repas à 20 euros offert entre 2 consultations est visible par tous sur un site ouvert
7 Demander aux médecins de faire de la FMC Sans organiser de formation en faculté à des tarifs acceptables et interdire aux laboratoires pharmaceutiques d’en organiser ou d’aider financièrement les médecins à l’inscription des actions chères de sociétés savantes
8 Autoriser la liberté d’installation Mais critiquer les médecins qui s’installent ou ils veulent. Donner la liberté mais critiquer de s’en servir

 

9 Se lamenter qu’il y a trop de passage aux urgences Mais garder la facturation à l’activité (T2A), ce montage financier ou le patient rapporte bien plus a l’hôpital en se rendant aux urgences qu’en allant chez son médecin traitant. Et donc, hôpitaux et cliniques pleurent par devant mais ont tout intérêt à ne pas faire baisser le nombre de passages aux urgences
10 Demander aux médecins généralistes de ville de prendre en charge les urgences Mais aussi en même temps tous les  patients qui veulent les consulter sur rendez-vous Comment un médecin peut-il à la fois : consulter avec des horaires et des rendez-vous à l’heure, et voir les urgences à volonté, sans interférer avec les consultations !
11 Regretter le temps ou le médecin de famille était disponible à volonté Mais ne pas valoriser les médecins qui acceptent de ne pas compter leur temps et leurs heures auprès des patients
12 Demander aux médecins de déléguer des tâches Mais ne pas leur en donner les moyens financiers Ils ne peuvent pas rémunérer les délégués (sauf certaines spécialités très bien organisées comme les ophtalmos, mais un MG ne peut pas)
13 Répéter à l’envi que toute l’administration hospitalière permet aux médecins de se centrer sur leur cœur de métier Sauf qu’on ne peut rien faire, ni la médecine, ni tout ce qui l’encadre, sans les médecins Et que les administratifs pensent que la contrainte est ce qui marche le mieux sur les médecins.
14 Répéter sans relâche que les malades sont au cœur du système de soins  Puisque le patient au centre, tout le monde tourne autour Bâtir un parcours de soins ne se fait pas quand tous ceux qui gravitent autour du patient, sont parfois plus occupés à se délester des tâches , qu’à regarder du côté du patient ou de son parcours
15 Insister sur le fait que les médecins doivent avant tout s’occuper des patients Mais ne pas décharger la barque des tâches administratives, au contraire, l’alourdir de jour en jour Dans la vraie vie, un patient=  plein de papiers ou de clics. Qui en pâtit : le patient. A qui le reproche t-on ? à celui qu’on accable de tâches. Car il est censé tout faire.
16 Aider les pratiques médicales par des recommandations En fait, les encadrer par des lois, règles, normes Le médecin a souvent un ou 2 trains de retard sur la nouvelle recommandation ou règle ou norme et cela lui est facilement reproché
17 Multiplier les administratifs dans les administrations hospitalières En exclure les médecins car ils font peur aux administratifs Laisser de côté les  « vrais » médecins, c’est se priver des seuls à savoir réellement de quoi on parle en médecine
18 Demander aux médecins une disponibilité croissante Disponibilité non valorisée. Consultations pas mieux rémunérées, engagement pas reconnu, pas valorisé Les médecins ne veulent plus engager leur vie privée dans le travail. Surtout si on ne les en remercie jamais.
19 Inciter les médecins à exercer en groupe Mais vouloir qu’il y ait un médecin dans chaque village
20 Dire que l’état supprime le numérus clausus.. … Mais : « aux universités désormais de fixer ce contingentement, en fonction de leurs capacités d’accueil pour les formations et des besoins de santé du territoire, « sur avis conforme de l’agence régionale de santé [ARS] », et au regard « d’objectifs nationaux pluriannuels relatifs au nombre de professionnels à former établis par l’Etat » Donc, le nombre de médecins n’augmentera pas tant que prévu.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Faire croire qu’en santé « si on veut, on peut »  … On veut toujours, mais le fossé se creuse entre les discours et la réalité.

Une réflexion sur “20  Dooubles MESSAGEs en médecine… et leur réalité.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s