généralisation à propos d’un cas…

J’avoue, j’ai une tendance à trop parler

Colporter des info avec l’air entendu de celle qui sait tout et qui a quelque chose à apprendre aux autres

Critiquer, trop, trop souvent, trop ouvertement, et face à n’importe qui . Ca me revient toujours finalement, et je regrette chaque fois de n’avoir pas tourné 7 fois autour des conneries que j’ai dites

Parler en public, sans savoir peser mes mots

Autant je m’exprime facilement par écrit, autant je suis mauvaise à l’oral. Les mots dépassent systématiquement ma pensée. Trop de superlatifs, et une tendance à  la généralisation.

La tendance à la généralisation est un handicap.  POur moi, mais pas seulement. Elle me parait aussi être le fléau du siècle. Tout le monde généralise à propos d’un cas;  Sur tous les sujets et dans toutes les occasions.

Par exemple , au bloc, il y a un anesthésiste qui dit que l’anesthésie est inutile pour faire une coloscopie. Parce que lui (ou un membre de sa famille, je ne sais pas) a eu cet examen sans anesthésie et sans douleur. Il en conclut que  l’anesthésie est inutile parce que l’examen ne fait pas mal. Il se trompe. Quand je faisais cet acte sans anesthésie, plus de 80% des patients avaient mal. La survenue de la douleur est imprévisible. Un patient calme peut avoir très mal, et un grand stressé pas du tout. Probablement question de sensibilité viscérale.

Une réflexion sur “généralisation à propos d’un cas…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s