pénibilité du travail

La « Pénibilité du boulot » est une référence qui me laisse perplexe

J’entends avec intérêt les interventions des grêvistes.

Horaires de travail variables, contraintes, travail le week-end , astreintes… etc . Pénible, c’est sur, m’enfin…
M’enfin, la semaine de travail, c’est bien 35 heures , pour ces gens la aussi ?

Cela veut donc dire que les contraintes ont des contreparties, récupération, repos compensateurs , que sais-je de tout ça, moi pauvre libérale, je n’en ai pas d’idée.

En tous cas, des gens qui se plaignent de la pénibilité de leur boulot, j’en vois sans cesse. Pourtant ma clientèle est diversifiée, je ne soigne pas que des roulants SNCF ou RATP

Ainsi, depuis longtemps, j’en étais venue à la conclusion suivante
– dans la plupart des cas, ce n’est pas votre travail qui est pénible, c’est de travailler……….

Ceci dit, quitte à ce que soit pénible, mieux faut faire un travail qui vous plait.

Une réflexion sur “pénibilité du travail

  1. Tu n’as jamais exercé un autre métier ? A l’usine, sur des machines qui t’imposent leur cadence, debout 10h de suite ? J’ai fait plein de petits boulots… Certains sont nettement plus pénibles que d’autres, pour des raisons diférentes, physiques, les conditions de travail-dehors l’hiver, pour le rythme, etc… Je rêve d’un poste où je pourrais m’asseoir, où je n’aurai pas les pieds en compote le soir et des varices plein les jambes…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s