frustration d’impôt

La déclaration fiscale annuelle, c’est pour moi depuis que mon mari a eu un AVC et est désormais incapable de remplir ce document

On peut raisonnablement affirmer que je dispose des moyens intellectuels nécessaires et suffisants pour être apte au remplissage des documents administratifs divers

En plus je ne suis pas du genre fraudeuse, pas de souci de ce genre

Je suis aussi assez organisée. Tout au long de l’année je garde les éléments utiles a cette déclaration dans  un tiroir prédéterminé. Logiquement je les trouve donc au moment de compléter les cases de la déclaration. Ya plus qu’a les ranger un peu

Quelques points un peu complexes, et m’ont demandé des calculs sur le net. Faut il ou non garder les 2 enfants majeurs sur ma déclaration, ils apportent des parts fiscales, mais aussi des revenus imposables. Une soirée de test mathémathiques  en tout genre m’a conduit a la conclusion que je devais les garder encore pour cette année

Et pourtant…
Bien que je mette toutes les chances de mon côté, remplir ce document me plonge dans d’irrépressibles angoisses

D’abord il y a bien trop de cases. Cela alimente la peur d’oublier d’en remplir une.
Du côté des revenus, ce n’est pas trop compliqué pourtant, vérification des items préremplis, et ajout de ce qui manque

En fait, le sujet de mes angoisses, ce sont les cases de déduction

Il y a 3 fois plus de cases réservées aux éléments à déduire, que de cases réservées aux gains.

Et j’ai beau les lire, les relire, essayer de comprendre les lignes et entre les lignes…

Très peu de cases déduction me concernent.

C’est très énervant, stressant même.

Passé la femme de ménage et les dons aux oeuvres, plus les enfants scolarisés… rien, pas le moindre item à remplir.

Je n’ai pas de revenu non imposable, pas de prime déductible, pas de dépense d’économie d’énergie, pas de chaudière a basse température. Pas non plus de dépense d’aide au personnes , j’aide mon mari, mais sans équipement technologique déductible. Mon énergie est imposée, pas déductible. Je n’accueille pas sous mon toit de personne de plus de 75 ans dans le besoin. Je ne suis pas mécène, je n’investis pas dans les forêts; je n’investis pas dans le secteur touristique, ni dans une résidence hotelière à vocation sociale. Toutes les lois Malraux, de Robien et autres ministres déductibles ne me concernent en aucune manière. J’ai seulement bêtement acheté ma maison, moi, c’est tout !

J’ai beau scruter l’horizon sans fin et sans fond des possibilités légales de payer moins d’impôts.

Rien qui me concerne.

Et si, en fait, j’étais concernée par quelque chose, et que je ne le savais pas ?

Quelle frustration !!!

2 réflexions sur “frustration d’impôt

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s