réponse

Dimanche dernier un mail d’un collègue m’a beaucoup fachée

donneur de conseils non demandés

Fierté initiale: je n’ai pas répondu tout de suite.
J’ai trouvé des exutoires à mon irritation
J’ai fait part de mon indignation à ceux qui pouvaient 1- me calmer 2- m’aider à faire le ménage dans mes méninges excédés

J’ai rédigé un post sur mon vlog, et l’écriture , le simple fait de relater un problème est pour moi un excellent moyen de prendre de la distance avec celui ci

Ne conseille t’on pas de rédiger une réponse puis de la jeter , quand on a une forte émotion …

Après plus de 24 heures de refroidissement, j’ai pu sereinement renvoyer un message d’exécution ferme et poli dont mes « conseillers » qui en ont eu copie, m’ont félicitée. Mais surement pas celui à qui il était destiné

Je lui ai  fait remarquer que ce qu’il me conseillait avait déja fait l’objet d’une décision consensuelle, mais que de la décision à la réalisation, surtout quand il s’agit de médecins, il y a souvent du temps et des efforts

Et puis question organisation, je lui ai aussi fait observer que charité bien ordonnée commence par soi-même. Aussi avant de me conseiller une organisation dans ce qui relève de mon domaine d’intervention, je l’ai incité à mettre de l’ordre dans celle de ses propres collaborateurs, jamais au courant de rien et qui ne se transmettent pas les dossiers.

Justement la réunion avait lieu le lendemain de mon mail. On ne s’est pas regardé, pas adressé la parole.  Une fois de plus les praticiens renaclaient parce qu’il fallait remplir les dossiers avant, et en aucun cas il n’est venu a mon secours pour aller dans le sens d’une meilleure organisation d’amont.

Ce qui confirme donc mon impression. Ecrire de sages conseils, pour faire figure de référent, c’est facile. Se mouiller, se faire allumer au moment ou on doit mettre cela en pratique, et la lâcheté ou la paresse refont surface au galop.

De toutes façons, je n’ai jamais aimé ce praticien. Quand il parle aux autres, il a les doigts « revolver ». En matière de signification de gestes, cela traduit un tueur…

Ce n’était pas mon copain, et je pense que ce n’est pas en bonne voie de s’arranger…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s