incognito ma non troppo

Je me posais justement la question ces jours ci

ou est le naturel ?

Trouvé un élément inattendu de réponse dans mes statistiques….

Etonnée de voir des clics venant d’un site médical bien connu, atoute.org, j’ai rétro-suivi le lien qui avait amené des visiteurs dans mon petit chez moi…

Dominique Dupagne a fait un article intitulé « blogs médicaux » link
Extrait d’un article de Philippe Eveillard dans la revue du praticien

Ce que dit Philippe Eveillard est intéressant:

Si vous mettez en ligne un document sur la Toile, ce n’est pas pour le réserver aux quelques happy few qui

 gravitent dans votre entourage.

Votre objectif est bien de le diffuser au plus grand nombre et d’autoriser sa diffusion par d’autres intermédiaires. Le

 plus étonnant est que ce principe élémentaire semble mal compris dans l’Hexagone.

Je ne suis pas venue écrire sur la toile pour réserver cela a mon entourage
Puisque dans mon entourage, personne n’est au courant de l’existence de ce blog
Qui est mon jardin secret

Je ne saurais dire ce qui m’a conduit à inventer mon blog

Le besoin de m’exprimer librement, chose qui est totalement impossible dans la vie courante
L’intérêt de l’écriture dans ce qu’elle fait avancer ses propres réflexions
L’envie de se confier, ne serait ce qu’à des inconnus. Les problèmes des uns sont aussi les problèmes des autres, les médecins savent bien cela.
L’envie de recevoir des réponses et des commentaires vient après un temps. Ils attestent de la présence des lecteurs, de leur attitude empathique, et confortent dans l’idée que les problématiques sont bien le fait des autres aussi.
Le fait de partager les problèmes a un côté rassurant.

Jusqu’ a maintenant, j’ai protégé un total incognito, des visiteurs de plus en plus fidèles, un public qui augmentait doucement, sans que ce soit ma prétention

Aucun des gens qui me sont proches n’est au courant de l’existence de ce blog

Le secret a commencé a avoir une toute petite faille, justement la semaine dernière. Un confrère me conseillait une fois encore de faire parler ma plume dans un livre ou dans les publications (il m’a même dit que je devrais proposer mes services au journal « Le Monde » ! ). Pour la première fois, j’ai avoué avoir un blog

Il a 10 mois, mon blog, le temps d’une gestation et d’une naissance. Dans l’incognito absolu.
En même temps, j’ai commis des imprudences. Je suis allée me manifester au carnaval des blogs médicaux, ouverture sur le monde des blogs médicaux.
J’ouvrais une porte vers l’extérieur,  de ce fait, une porte s’ouvrait vers moi
Ce qui est malgré tout une reconnaissance appréciable ! Qui ne cherche pas un peu de reconnaissance en écrivant ?. On écrit pour soi, certes, mais il n’est absolument pas désagréable d’avoir des lecteurs.

Je crois (je crains?) que le moment approche ou je serai lue par des gens qui me connaissent

En même temps cela m’ennuie, et je suis curieuse de savoir

ML

7 réflexions sur “incognito ma non troppo

  1. En tout cas, j’ai vu l’adresse de votre blog sur le link. Je me félicite d’avoir trouvé le blog qui sera lu par beaucoup de personne intéressé par la médecine et la vie des médecins. Pour l’incognito, penser à maitre Eolas. Il a beaucoup d’audience,il arrive malgré tout à maintenir l’anonymat. Donc il n’est pas dit que vous soyez reconnu ;).

    J'aime

  2. J’ai franchi le pas (avec un autre blog, pas celui que j’ai mis en lien). Je me sens un peu freinée, je pèse plus mes mots, mais quel plaisir aussi de se faire parfois lire par des proches. Il y a des avantages et des inconvénients. Et il est vrai que je ne parle de l’existence de mon blog que lorsque je me sens vraiment en confiance avec une personne.

    J'aime

  3. Moi je suis bien contente que vous ayez fait ce blog … j’aime y venir même si jusqu’ici c’était incognito. Je suis interne en médecine et j’ai ressenti le besoin d’écrire un blog un peu comme un exutoire au stress quotidien et (soit disant) par exhibitionisme (ça ce sont ceux qui ne comprennent pas le monde des blog qui le disent)

    J'aime

  4. explore votre blog, et me demande par hasard,si les lecteurs ne vous demande pas des conseils sur leur santé?? J’ai un ami en medecine et à chaque fois qu’on le voit, chacun lui pose une question sur son bobo du jour. Je compatis rien qu’à l’idée.

    J'aime

    1. non, non, ça va, pas de question comme ça, car mon blog n’est pas orienté médecine , mais réflexions personnelles. Par contre, je participe a un forum sur les maladies de la thyroide, (ce n’est pas ma spécialité), et je reçois régulièrement ces mails privés avec des questions perso. Je ne réponds évidemment jamais de manière précise, j’oriente vers le médecin concerné, et je réponds surtout aux angoisses. Sinon, pour mes amis, bien sur, questions et dépannage d’ordonnance aussi, c’est monnaie courante , bien sur.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s