ce que croient les patients

Certains patients croient

Que le médecin dort à la clinique. Ce n’est donc pas difficile pour lui d’être sur place à 8h du matin pour un rendez-vous auxquel ils ne viendront pas

Que le médecin peut les recevoir en consultation n’importe quand.

* quand ils sont très en retard : Par exemple, on leur donne rendez-vous à 10h et ils arrivent avec 30 minutes de retard. Trouvent moyen d’être surpris que l’on ne les prenne pas en consultation au motif que déja 2 autres patients sont arrivés après eux. Surpris pour certains, mécontents pour d’autres. Du moment que le médecin est présent, on ne voit pas pour quelle raison valable il peut refuser de prendre un patient, y compris si celui ci est très en retard
Argument favori de ces mécontents: mais vous aussi, docteur, vous avez du retard dans votre consultation. La dernière fois, j’ai attendu 1/2 heure. Et quand c’est moi qui ai 30 minutes de retard, vous ne me prenez pas en consultation, c’est inadmissible
* quand ils veulent vous voir en urgence
   Ne parlons pas la vraie urgence, les urgentistes sont la pour ça.  Sinon, toujours possible de rajouter un malade vraiment urgent, mais ce sera la cause du retard du médecin dans sa consultation !
    Parlons plutôt de l’urgence ressentie …
    Docteur, cela fait 1 semaine, 3 semaines, 3 mois … que ça ne va pas, jeannaimarrrr,     prenez moi aujourd’hui.
    Aujourd’hui, je peux vous voir seulement …    à  20 heures.
    Euh, non , docteur, 20 heures ce n’est pas possible, je suis invité à diner. J’aimerais          mieux 15 heures…

Que les médecins sont toujours en retard dans leur consultation

Exact, ou presque exact. Seulement, le médecin n’est pas seul en consultation. Pense t’on parfois que le médecin ne prend pas un plaisir sadique à faire poireauter les malades. Pense t’on parfois que si le médecin est en retard, c’est le fait des patients qu’il a vus avant vous. Patients en retard eux mêmes (10 minutes de retard ce n’est rien pour le patient, mais ces dizaines s’accumulent dans le planning). Urgences entre 2. Une fois installé dans le fauteuil, même urgent, même entre deux, même sachant que d’autres attendent derrière, le patient urgent ne voit pas pourquoi on ne lui consacrerait pas le temps nécessaire.

Que les médecins ne leur consacrent jamais assez de temps, et d’attention
Si l’attente parait toujours trop longue, les consultations, elles paraissent toujours trop courtes.
En plus, le médecin ne répond pas aux questions.
Citons par exemple quelques questions posées au gastro, et auxquelles je ne donne jamais une réponse satisfaisante… parce qu’il n’existe pas de réponse satisfaisante
* pourquoi j’ai ça ?
* c’est venu comment ?
* pourquoi je ne digère pas les salsifis ? (authentique, posée hier par une patiente !)
* quand je mange des choux ou des oignons, je ballonne (tout le monde ballonne , impossible de faire passer ce message)
* quand est ce que j’irai mieux avec votre traitement ? (question typique posée par le patient qui a des troubles depuis 10 ans, a déja vu plusieurs gastro ! ) Je précise que c’est un traitement, pas MON traitement
* et la remarque super sympa de certains patients, que je ne veux pas manquer de signaler. Petite phrase toujours prononcée dans les mêmes circonstances: en entrant dans le cabinet médical: « docteur, j’ai horreur des médecins « . Ca met incontestablement le praticien dans une disponibilité d’écoute et d’attention positive .

Que le médecin ne passe jamais les voir dans leur chambre quand ils sont à l’hôpital
Inexact. Généralement le médecin, ou le chirurgien passe voir son patient, tous les jours ou presque.
Mais cela dure seulement quelques minutes. Normal. Le médecin vient voir si ça va ou pas, vient examiner, contrôler la cicatrisation. C’est rapide. Et généralement frustrant pour le patient. Car le médecin le soigne, mais ne s’occupe pas de son « ressenti’.
Nous n’avons pas le temps … Il y a tant de patients, tant de travail, tant d’exigences, qu’il nous est impossible de nous appesantir sur le ressenti des malades aussi longtemps qu’ils aimeraient que nous le fassions.
Et puis une fois partis de la chambre, nous ne sommes plus là physiquement, mais nous ne cessons pas pour autant de nous occuper des patients. Demande d’examens, rendez vous, passages des intervenants nécessaires, médicaux et extra-médicaux, récupération et interprétation des résultats,  discussions entre confrères de différentes spécialités dans les cas difficiles, présentations des dossiers dans les staffs.
Toutes actions que le malade ne voit pas, ne réalise pas. Il ne nous voit pas, donc il pense que nous ne nous occupons pas de lui.

Que la consultation est chère
Bien sur, en secteur conventionné, le tarif est ridiculement bas , donc il n’est pas critiquable. Encore que j’entends des patients rouspéter contre le tarif (conventionnel) d’un médecin appelé en urgence le Week-end ou la nuit et se déplaçant à leur domicile pour environ 65 euros.
Dès lors que l’on entre dans le champ du dépassement d’honoraires, même modéré, alors là, c’est toujours trop cher.
Autant les gens sont d’accord pour dépenser 10, 20, 30, 40, 50, 100, 300 euros, pour acheter une fringue, diner au restau, payer de l’essence, un voyage, une Wiii, autant ils sont totalement opposés à les donner au chirurgien qui va tenir leur vie entre ses mains.
On ne peut pas reprocher aux patients cette attitude. Elle est la conséquence d’une éducation et d’une politique qui veut que l’on minimise le statut, l’importance du corps médical, afin de le discréditer et de faire une politique de santé sur le dos des praticiens.

Que les médecins travaillent 24 heures sur 24
60 heures par semaine, ils trouvent que ce n’est pas encore suffisant !

7 réflexions sur “ce que croient les patients

  1. Pour le dernier point:  » Que les médecins travaillent 24 heures sur 24  » Je n’ai pas le même ressenti dans le sens que j’ai souvent entendu des gens dirent que les médecins ( en cabinet ) ne travaillent pas énormément, surtout en voyant horaires inscrits dans les cabinets ou sur certaines cartes de visite ou sont inscrits les horaires. D’ailleurs je le pensais aussi… jusqu’au jour ou, dans le cadre de deux de mes cours, j’ai du faire un mini stage chez un médecins généralistes ou je regardais ses consultations en cabinets+ consultations à domicile. Comme quoi les mini stage servent, cela m’avait permis, à l’époque, d’avoir une nouvelle image du médecin et de son exercice (ça m’a d’ailleurs aussi donné une autre image de la médecine en cabinet et du médecin généraliste.)

    J'aime

  2. D’accord sur tout sauf sur la réflexion concernant le prix de l’essence et pour les loisirs(restau, voyage Wii vêtements).Même si je relativise vos propos :ces choses-là, j’aimerais trop avoir à compter pour y accéder. Ceci dit j’accepte mieux d’avoir poireauté 50 mn dans la salle d’attente si le praticien s’excuse de son retard plutôt que lorsqu’il fait semblant de ne pas s’en être aperçu !

    J'aime

  3. Je confirme, les patients hospitalisés, certains, pas tous, ne comprennent pas pourquoi le médecin/chirurgien ne vient pas les voir tous les jours et ont l’impression d’être délaissés. Ils disent qu’une fois l’opération réalisée, ils ne sont plus qu’un porte-monnaie. Et nous, AS et IDE, devont gérer ça. Peut-être que si les médecins prenaient le temps d’expliquer le pourquoi du comment à leur patient, cela n’arriverait pas, non ? En attendant, ben, on les couvre du mieux qu’on peut.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s