le naufrage de l’âge pas accepté

L. a 58 ans ou 59 ans, en tous cas, quelques années de plus que son mari.

Elle n’a pas (à ma connaissance) fait appel à la chirurgie esthétique.

En particulier, parce qu’elle ne se voit pas vieille.

Une grande partie du drame est d’ailleurs dans cette non reconnaissance de sa prise d’âge.

Pantalons de cuirs, escarpins pointus et rose fuschia, faisaient partie de ses tenues quotidennes depuis la cinquantaine.

Et puis, passé 57, sont apparus les authentiques écroulements et parallèlement les vrais stigmates de refus. Passages itératifs entre les mains et les instruments du dermato, sans succès vrai, qu’un progressif boufissment généré par une vie trop turbulente, des soirées probablement trop arrosées.

L’option ultime, utilisée actuellement est « je fais comme si ». Elle fait donc comme si elle avait l’âge de sa fille, jeune actrice de cinéma. Cela donne des cheveux longs, teints en noir de jai, une énorme frange mangeant le visage. La seule partie qui en émerge d’ailleurs craquèle sous le lugubre teint des poudres sédimentées. Et bien sur, toujours des escarpins pointus, des pantalons de cuir, des hauts à frou-frou…

La vraie réalité crie qu’une vieille habillée comme sa fille ne se rajeunit en aucune manière. Au contraire elle a seulement l’air d’une vieille habillée comme sa fille

On dirait maintenant une vieille pute de boulevard qui ne peut  ou ne veut pas se ranger des affaires, obligée d’offrir aux regards des autres des charmes depuis longtemps éteints

On dirait une vieille Rachel, avec sa frange et ses cheveux noirs, attendant la famille pour le diner de shabat.

Ce naufrage est une vraie pitié.

4 réflexions sur “le naufrage de l’âge pas accepté

  1. c’est vrai que c’est pathétique, je connais aussi des vieux (et surtout des vieilles) qui n’acceptent pas le naufrage. Pourtant, cela m’émeut. Ce n’est pas parce qu’on a vieilli que l’on est forcément digne et sage, en cela on ne diffère pas des autres humains plus jeunes. On ne peux pas être et avoir été, mais il est tentant d’essayer…

    J'aime

  2. je vous trouve bien sévère avec ce type de personne ….. Meme si je trouve cela parfois comique voire pitoyable , je m’efforce de rester tolérant, et non rejetant….je dois reconnaitre de plus que votre derniere remarque concernant cette personne m’a choqué….. bon , ceci dit , on a tous le droit d’avoir des humeurs…..

    J'aime

    1. NON ! aucun racisme ! c’est de la littérature… une image. quand vous lisez ce texte, cela vous évoque un film, ou quelque chose. Si vous voyez un film caricaturer une mamma, de quelqu’origine qu’elle soit, attendant sa fête religieuse, quelle qu’elle soit, vous ne taxez pas cela de racisme. Allons ! un peu de tolérance… . Ecrire un mot religieux dans un texte ne signifie pas qu’on critique. Et encore moins qu’on est contre.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s