sympathique robot se promène

Le robot de Katie Kinzer vient nous montrer combien l’humain est peu méfiant, et prêt à aider, s’il est gratifié d’un sourire, fusse t’il de bois.

Le petit robot que vous voyez évoluer sur la vidéo se promenait dans Washington square, en plein New York . Seulement équipé d’une marche avant, il ne pouvait en aucun cas traverser tout le parc sans aide.

Les américains deviennent hystériques dès lors qu’ils voient un avion survoler leur ville. Par contre, posez dans un square un petit robot humanoïde, à l’air fragile et sympathique, muni d’un message indiquant sa destination, et vous voyez que pas un seul des passants n’a été effrayé, pas un seul n’a imaginé que cet objet puisse représenter un danger, voire contenir une bombe.

Plusieurs expériences de cette sorte ont été réalisées, avec un résultat toujours positif. Les robots sont toujours arrivés à destination, et ont été écartés de leur chemin par des passants bienveillants quand ils les voyaient s’engager sur des passages dangereux. Un homme a même retourné le robot dans la direction opposée, lui disant tout haut; « tu ne peux aller par ce chemin, c’est dans la rue »

Cette présence inattendue dans la rue crée une histoire introuvable qui dépasse le pouvoir d’un simple objet technologique pour parler à l’intelligence humaine. Humanisé et vulnérable, ce robot s’adresse ainsi directement à l’empathie de ceux qu’il croise.

et voila finalement le trajet du robot dans le parc

 

5 réflexions sur “sympathique robot se promène

  1. Je me permets de poser une angoisse sur votre blog.. Lundi ,j’ai eu une coloscopie…Verdict: rectocolite hémorragique… J’ai commencé le traitement hier soir…Je suis assez pessimiste…Je crève de peur serait plus approprié..

    J'aime

    1. Dany je suis désolée pour vous de ce diagnostic.  Ne soyez pas pessimiste, vous allez vivre une vie certainement normale malgré cette maladie. C’est une maladie chronique intestinale, d’origine inflammatoire, de cause inconnue, et qui évolue par poussée successive. Si l’on sait bien traiter les poussées, on ne sait pas les empêcher. Si je trouve quelques minutes, je vous promets de faire un post sur le sujet de cette maladie. Je vois que vous êtes sous le choc du diagnostic, vous avez eu l’impression d’un verdict. Ce n’est ni un verdict, ni une punition, ni un grand malheur. La maladie fait partie des vies de chacun, et vous allez apprendre facilement a vivre avec. En plus je crois que vous irez vite mieux avec le traitement, alors cela vous remontera surement le moral M.L.

      J'aime

  2. Merci d’avoir répondu aussi gentiment à mon désarroi.. Le traitement (pentasa) a commencé son effet et les choses semblent rentrer ds l’ordre… ouf!! 😉 Merci encore,j’ai été très touchée par votre réponse . Si vous faites un post sur ce genre de problème, je serais très interessée.!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s