dépistage des cancers

on m’a demandé d’écrire un court texte grand public sur le dépistage des cancers.
Qu’en pensez vous ?

DEPISTAGE DES CANCERS

 

Au début de l’évolution d’un cancer dans l’organisme, les symptômes ne sont pas encore présents. De nombreuses tumeurs cancéreuses, avant leur apparition, passent même par un stade « précancéreux ».

 

Retirer des lésions précancéreuses, c’est prévenir l’apparition d’un cancer ultérieur.

Traiter un cancer au début, c’est offrir de  réelles chances de guérison complète.

 

Le dépistage permet de découvrir des lésions précancéreuses, ou des cancers au stade initial. Et donc… de sauver des vies

 

Quels cancers peut-on dépister au stade précancéreux

 

les cancers du col de l’utérus. Le frottis dépiste des anomalies cellulaires avant ou au tout début de l’évolution cancéreuse

les cancers du colon et du rectum. Les polypes, tumeurs coliques bénignes, précèdent l’apparition d’un cancer. La coloscopie permet de les trouver et de les enlever, empêchant ainsi la transformation du polype en tumeur maligne

 

Quels cancers peut-on dépister au stade initial

 

les cancers du sein : la pratique régulière d’une mammographie de dépistage permet de déceler des tumeurs de très petite taille, avec un excellent pronostic de guérison

mais aussi les cancers du colon, du rectum et de l’utérus.

 

A qui s’adressent les examens de dépistage ?

 

En grande majorité, les tests de dépistage s’adressent à  ceux qui ne se plaignent de rien, ne pensent pas avoir de risque de cancer, et ne seraient pas allés en parler avec leur médecin.

C’est pour toucher cette population de patients « en bonne santé », que l’assurance maladie a mis en œuvre des programmes de dépistage organisé. Pour le cancer du sein depuis 2003, pour le cancer colo-rectal en 2008, et dans certains départements pour les cancers du col de l’utérus.

De ce fait, c’est par la poste que les patients reçoivent une invitation à faire réaliser une mammographie, un frottis, ou à consulter leur médecin traitant en vue d’un test hemoccult (recherche de micro-saignement dans les selles)

 

Le dépistage individuel concerne des personnes ayant un risque augmenté de certains cancers. Le médecin traitant incitera au dépistage notamment en raison d’antécédents familiaux, tels que cancers du sein, du colon. Ou bien en cas d’exposition professionnelle.  Il ne faut pas négliger aussi le dépistage régulier des patients guéris d’un cancer, situation rencontrée de plus en plus fréquemment maintenant.

2 réflexions sur “dépistage des cancers

  1. Votre commentaire est un très bon résumé mais. Il y a un mais on reste sur sa faim. Eviter le cancer. Pour moi ce serait une bonne alimentation non non non pas 5 fruits et légumes par jour enfin pas que cela mais pas une  » malbouffe « avec des des gras-trans des nitrosamines etc etc

    J'aime

    1. eviter le cancer ?? sujet de profondes méditations en ce qui me concerne, et quand a la malbouffe, les acides gras tran ou autres nitrosamines sont elles pires que ce que mangeaient ou ne mangeaient pas les humains du Moyen Age !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s