Prévention en santé: quelle complexité !

Historiquement, on ne savait pas traiter les maladies. La prévention, grâce à des mesures de santé publique était la seule méthode pour améliorer l’état de santé des populations. Les premières actions préventives ayant démontré leur efficacité portaient sur l’environnement… déjà , et visaient à modifier les comportements… déjà. Exemples : boire de l’eau salubre, entretenir l’intérieur des logements, ramasser les déchets.

 

En quoi consiste la prévention : Il s’agit de faire adopter par un individu, au nom de son bien, des normes auxquelles on souhaite qu’il se conforme. 

Les normes proposées ne peuvent, de toutes manières, pas constituer une obligation. Le comportement doit être adopté volontairement par la personne qui décide d’elle même de se conformer à des conduites jugées bonnes pour sa santé.

 

La prudence est de règle en matière de prévention : Au nom de la santé, une gestion trop contraignante des conduites à risques pourrait aboutir à ce que tout soit interdit. Comme disait Fred Metcalf, la plupart des régimes peuvent se résumer en une seule phrase : si c’est bon, crachez !

Faire adopter un nouveau comportement, c’est à dire changer un comportement considéré comme délétère pour un autre dit optimal, implique obligatoirement que la personne ait l’intention de changer et d’adopter le nouveau comportement.


Trois déterminants ont leur place dans la prévention.

1- la norme sociale : La conduite d’une personne n’est pas seulement individuelle, elle est grandement influencée par son milieu.

En effet, telle personne adopte un style de vie du fait de contraintes et de cultures sociales. L’influence de la norme sociale se retrouve dans Les différences de durée de vie entre ouvriers et cadres, qui restent élevées en France. De l’ordre de 6 ans d’écart en terme d’espérance de vie. L’éducation à la santé dans les milieux défavorables précède donc la prévention., elle relève d’un problème politique et est du domaine de l’éducation en général. . La démarche de prévention, contrairement à celle des soins, se doit donc d’être inégalitaire et de porter une mission d’éducation renforcée vers ceux qui en ont le plus besoin. La prévention sans l’éducation aura une puissance amoindrie dans certaines populations.

2- problème de personnalité : l’opinion de l’individu vis à vis de son propre comportement est la seconde composante de la prévention.

Ce n’est pas parce que l’on fait tout pour le bien d’une personne, ou qu’on lui indique les démarches à effectuer pour son bien, qu’elle le veut nécessairement elle-même. Si la santé est pour certains synonyme de prudence, pour d’autres au contraires, jouer avec sa santé est un challenge et permet d’obtenir des preuves de sa propre capacité à dépasser les attentes de son corps.

Prévenir en l’absence de demande est complexe. Prévenir en demandant à une personne de changer ce qu’elle estime être sa qualité de vie dans le but d’améliorer une maladie invisible telle que diabète ou hypertension, voire même pour s’en protéger n’est pas du goût de tous. Interdire n’est pas une meilleure manière, car cela n’induit pas de changement durable.

3- enfin, toute éducation thérapeutique suppose un contrôle comportemental . Le changement durable de comportement se fait toujours en plusieurs étapes, depuis l’intention de changer jusqu’au changement de comportement acquis et consolidé : D’une personne qui n’a pas l’intention de modifier ses habitudes, voire, refuse de reconnaître qu’elle aurait intérêt à changer.à celle qui adopte et maintient un nouveau comportement mieux adapté, les étapes s’enchainent, mais cela peut prendre beaucoup de temps, ou ne jamais être un succès.

La prévention écarte les patients et leurs médecins de l’image traditionnelle du soin reçu, à laquelle ils sont habitués. En prévention, ce qui conduit le patient à son bien c’est lui même et pas le médecin. D’ou la complexité. 

http://www.carnetsdesante.fr/Promotion-de-la-sante-ethttp://www.inpes.sante.fr/CFESBases/equilibre/numeros/97/tracking_une_nouvelle_etude_au_service_de_la_promotion_de_la_sante.asp

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s