Comment réguler la médecine avec des hypothèses aberrantes..

 

=> ð  1970-1980 : Trop De Médecins

=> ð  Equation : c’est l’offre médicale qui crée la demande 

=> ð  Ne pas tenir compte des pyramides des âges, des  baby-boom de l’après guerre, ne pas imaginer que la population vieillira. Ne surtout pas se dire que ce que l’on décide en 1985 aura des répercussions 15 à 20 ans plus tard (qu’importe, on ne sera plus au affaires)

=> ð  Juste émettre une hypothèse remarquable par sa profondeur : il faut diminuer l’offre médicale pour diminuer la demande de soins.. 

=> ð  En déduire qu’il faut donc réguler de manière drastique le nombre de médecins entrant dans les études médicales, en passant de 8000 à moins de 4000, dans les années 80.

=> ð  Penser pendant 20 ans qu’on avait raison, et que les lanceurs d’alerte sont juste des oiseaux de mauvais augure.  Il n’y a plus d’augmentation du nombre de médecins depuis les années 90..

=> ð  Continuer à éluder les questions  en 2014  en  jonglant  avec les contradictions

o   Pavoiser :  c’est un succès de ne pas avoir augmenté le nombre de médecins

§  Et pleurer sur les déserts médicaux.

o   Oublier de signaler cet évènement  incroyablement imprévu  par tous ces gens accro aux courbes et tables en tout genre:  

§  la population a vieilli et donc  la demande de soins a explosé

o   Omettre les évolutions sociétales :

§ Le patient n’est plus un consultant obéissant venu chercher juste une ordonnance.

§ Le patient du XXIème siècle exige une prise en charge rapide, veut résoudre tous ses problèmes en même temps. Le patient du XXIème siècle a un environnement social dont il faut impérativement tenir compte pour sa prise en charge médicale.   

=> ð  Ne pas admettre que l’hypothèse d’il y a 30 ans ne tient plus debout :

o   L’offre de soins n’a pas augmenté

o   Mais la demande de soins s’est accru, et la notion de « soin » a changé.  D’acte, le soin est devenu parcours de soins, et doit tenir compte de la dimension sociétale.   

=> ð  Négliger les chiffres comme à l’accoutumée :

o    en France, un pédiatre libéral pour 6800 enfants, et en moyenne européenne 1 pédiatre pour 2094 enfants. 

§  Affirmer sans sourciller qu’ils devraient assurer toutes les urgences.

o   Les médecins ont vieilli à la même vitesse que leurs patients.  ¼ d’entre eux est en âge de prendre la retraite dans les 5 prochaines années.  

§  L’offre va donc singulièrement diminuer jusqu’en 2018.

=> ð  Conclure des trucs aberrants

o    Il y a une pénurie de médecins, mais n’empêche, si les patients avaient pu trouver un rendez-vous rapide avec un médecin généraliste ou un pédiatre, ils ne seraient pas allés encombrer les urgences.

o   Continuer inlassablement à ne pas agir sur la demande de soins.  Laisser les médecins tout gérer, les demandes urgentes, la maladie, les polypathologies et le social, sans leur offrir les moyens financiers et logistiques.  Continuer à laisser croire aux patients que l’on peut user et en abuser des soins médicaux pour pas cher, et surtout librement.

=> ð  Imaginer que ce système peut perdurer toujours ainsi ?

o   Matériellement et mathématiquement, il serait irréaliste de penser qu’on ne va pas droit dans le mur en continuant sur la logique actuelle.


o   Je l’ai suggéré dans le post précédent : ce qui est rare est … cher

o   Les médecins deviendront plus rares,  et plus demandés, il devraient donc prendre de la valeur

o   Il est indispensable (et assez urgent) de changer de point de vue sur la manière de considérer les médecins,  et nécessaire de revoir le problème sous un nouvel angle de vision +++ 

2 réflexions sur “Comment réguler la médecine avec des hypothèses aberrantes..

  1. Un petit détail : le patient du XXIe siècle veut régler tous ses problèmes en même temps, et surtout le XXIe siècle s’échine à médicaliser une bonne partie de ces problèmes (qui ne le méritent pas tous, loin de là).

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s