Le trou de la sécu expliqué en oeufs

10 personnes tiennent chacune un panier. (au besoin, il est possible de remplacer l’expression « porteur de panier » par le mot docteur)panier.jpg Chaque panier  contient  100 œufs.  Soit en tout 1000 oeufs

oeufs.jpg


Autour des paniers  5000 personnes. Toutes intéressées de venir piocher dans les paniers.


La pioche se fait selon les principes suivants :

servez-vous.jpg

         Les piocheurs (au besoin le mot piocheur peut être remplacé par le terme patients) ont droit de piocher autant d’œufs qu’ils le désirent,

         Le vrai prix d’un œuf est de 2.30 euro, mais les piocheurs ne le règlent que 0.61 euros, et beaucoup d’entre eux ont la possibilité de se faire rembourser ces 0.61

         Ceux qui tiennent le panier sont payés 2.30 euros par œuf pioché.

–         Le service panier est disponible tous les jours, avec de grandes amplitudes d’ouverture. Les porteurs de paniers sont aussi tenus à une disponibilité de certains d’entre eux la nuit, afin que les piocheurs viennent piocher dès qu’ils en ressentent le besoin.  

–         Le porteur des œufs n’a pas d’influence sur l’affluence autour de son panier. Au contraire, il est obligé d’accueillir tous ceux qui veulent piocher dans son panier, et il est tenu de leur donner aussi la recette d’utilisation des œufs . 


   Si les porteurs de paniers renâclent, on leur explique que les œufs sont subventionnés, et qu’ils seraient bien vu qu’ils distribuent leurs œufs en silence et sans protester.  On leur sert un double discours du style: laisse tout le monde utiliser à sa guise les œufs du panier, mais ne dépense pas trop d’oeufs, car on te tiendra pour responsable quand le panier sera vide.


oeufs-d-or.jpg


   Les piocheurs d’œufs comme les vendeurs d’œufs ne se font pas de gros souci. Ils savent bien que les œufs sont pondus par une poule aux œufs d’or vivant dans un grand trou.  Du fond du trou, la poule proteste, mais elle pond des œufs tout de même. Ils sont habitués. Quand il n’y en a plus, il y en a encore. 


nid_de_poule.jpg


          Cette poule qui n’a jamais la force de refuser, a cependant de puissants relais médiatriques. Du fond de son trou, elle désigne des bouc-émissaires. Entre 10 porteurs-docteurs, et 5000 piocheurs-patients, elle a compris, la poule. Il est notoirement plus facile de de stigmatiser 10 porteurs de paniers que 5000 consomm-acteurs. Elle accuse donc inlassablement les vendeurs d’oeufs de l’utilisation irraisonnée de trop d’œufs.  Pendant ce temps, les  5000 piocheurs, râleurs mais tout de même globalement contents de la poule, ne se sentent pas concernés par le trou, et continuent allègrement à piocher dans les paniers.

2 réflexions sur “Le trou de la sécu expliqué en oeufs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s