ALORS ? MEDECINE HOSPITALIERE OU MEDECINE LIBERALE ?

ALORS ? MEDECINE HOSPITALIERE OU MEDECINE LIBERALE ?

 

X travaille à l’hôpital: un humaniste, médecin des pauvres, totalement désintéressé

Y travaille en libéral: un affairiste, intéressé par l’argent, pensant à faire un max de dépassements

 —

A l’hôpital, il est en retard dans sa consultation: il a eu des urgences

En libéral, il est en retard dans sa consultation: c’est inadmissible, quand même, de faire attendre les gens comme ça..

 —

A l’hôpital, il a des consultations rapides: il réfléchit vite, et puis il a tellement de travail…

En libéral, il a des consultations rapides: franchement payer autant pour si peu de temps

 —

A l’hôpital, la secrétaire est sur répondeur: normal, c’est toujours comme ça !

En libéral, la secrétaire est sur répondeur: la secrétaire d’un médecin de ville devrait tout de même être capable de répondre à tout moment aux appels…  

 —

A l’hôpital, la secrétaire ne peut pas vous passer le médecin directement: normal, il est en visite, en staff ou en train d’opérer !

En libéral, la secrétaire ne peut vous pas passer le médecin directement: je veux lui parler personnellement, et tout de suite. Comment se fait-il qu’il ne soit pas disponible pour répondre immédiatement à MON appel ?

 

A l’hôpital, le médecin accepte de prendre un patient en urgence : ne pas oublier de se répandre en chaleureux remerciements pour sa disponibilité, c’est un bourreau de travail.

En libéral, le médecin accepte de prendre un patient en urgence : c’est tout à fait normal qu’il soit organisé pour accepter les urgences.  

 

A l’hôpital, il discute avec les collègues: le cas des malades le passionne, et il analyse à fond les dossiers  

En libéral, il discute avec les collègues: encore en train de parler de leur dernier golf en prenant un café

 

A l’hôpital, il fait des protocoles de recherche clinique : il fait avancer les connaissances scientifiques

En libéral, il fait des protocoles de recherche clinique : grassement payé et influencé par les laboratoires pharmaceutiques

 

A l’hôpital, le tarif de sa consultation : il ne le connait pas …

En libéral, le tarif de sa consultation : 23 euros, et de quoi se plaint t’il ?

 

A l’hôpital, un week-end libre : il profite de sa famille

En libéral, un week-end libre : il fait sa compta

 

A l’hôpital, il se met en grève : normal qu’il défende ses RTT, il travaille tellement  …

En libéral, il se met en grève : ces médecins nantis cultivent la plainte, alors qu’en réalité ils sont des fonctionnaires payés par la sécu.

 

L’hôpital n’a pas encore envoyé le compte rendu d’hospitalisation à 6 semaines : normal, ils sont débordés, et on le savait

Le libéral n’a pas envoyé le compte rendu d’hospitalisation à 48 heures : il exagère, on va l’appeler pour réclamer.

A l’hôpital, il est en réunion avec la direction/les tutelles: toujours soucieux de concertation et de faire avancer les choses.  

En libéral, il est en réunion avec la direction/les tutelles: encore en train de défendre ses intérêts personnels.

 

A l’hôpital, il est absent aujourd’hui: sûrement à un congrès ou en formation

En libéral, il n’est pas là aujourd’hui: tiens ! encore en vacances ?

 

A l’hôpital, il part en congrès: c’est excellent pour sa formation

En libéral, il part en congrès: mouais, on sait ce que sait, le congrès tous frais payés par les labos, le grand hôtel, et les restau

 

A l’hôpital, il est malade: reste au fond de son lit, sa consultation est annulée.

En libéral, il est malade: au boulot, tout le monde trouve ça normal

 

A l’hôpital, il part en vacances : se détendre lui fera du bien

En libéral, il part en vacances : il n’est vraiment jamais la quand on a besoin de lui. Ferait mieux de s’occuper des patients que de partir tout le temps

 

Il sera libéral: un avenir de plus en plus rare…

Il sera hospitalier : très probable, dans quelles conditions ?

 

Pourtant, finalement, il n’y a pas tant de différences parce que :

Vous pouvez reprendre vos monologues, collègues hospitaliers : l’hôpital est en voie de destruction..

Vous pouvez reprendre vos leit-motiv, collègues libéraux : la médecine libérale est en voie de destruction…

 

 

Une réflexion sur “ALORS ? MEDECINE HOSPITALIERE OU MEDECINE LIBERALE ?

  1. Difficile de choisir entre l’hopital et le libéral. Les médecins, les infirmiers ou encore les sages-femmes se posent la question à la fin de leurs études. L’exercice est très différent ! J’aimerais lire des témoignages à ce sujets.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s