empathie

On est concerné par ce qui arrive à SOI, avant toute chose, et quel que soit l’intérêt que l’on puisse porter par ailleurs au monde extérieur et aux autres.


Pour chacun, une évènement générateur d’émotion  occupe un espace conséquent dans son mental. Il modifie ses intentions, sa perception, ses intuitions, son présent et son futur. S’il est un stress vrai, il peut mobiliser son énergie cérébrale autour d’un unique questionnement.


Malgré le grand désir qui habite la personne à ce stade,  sa perception n’est pas communicable aux autres. Ils sont tous dans la même problématique, et leurs propres questionnements  personnels occupent l’esprit de tous les humains comme le sien. Il voudrait en parler, on ne l’écoute pas, ou bien on minimise sa souffrance, ou bien on la compare.


Cet espace de Soi, propre à chacun, explique bien des incompréhensions. Tous sont avec Leur problème, voudraient en parler, échanger, et se trouvent face à d’autres humains dans la même situation


C’est l’heure de  l’empathie. Elle est la capacité de prendre souci des problèmes de l’autre, de se mettre à sa place pour comprendre ce qu’il ressent, de lui laisser un espace d’expression. L’empathie autorise l’autre en difficulté, soutenu par cette attitude, à exprimer son ressenti. Cela l’aide alors à sortir de son propre questionnement, auquel ses ressources personnelles n’ont pas suffi à apporter solution. Il peut verbaliser, restructurer sa pensée, hiérarchiser.


Echanger des questionnements, obtenir une simple écoute , voire des propositions, tout cela aide à prendre de la distance, et soutient la mentalisation des problèmes. C’est la consultation d’annonce, certes, mais c’est aussi et surtout, tout ce qui se passe chaque jour ici bas dans la tête et le coeur de chacun. Il a des questions, des ennuis, des soucis, et il est en recherche constantes d’un partage de ses émotions. 

Une réflexion sur “empathie

  1. bonjour depuis 15 ans je me bats avec mon obesité de regime en reprise de poids je suis passée par plusieurs methodes dieteticiennes, weight watcher, hyperproteiné je suis en IMC morbide IMC 43 et j envisage une chirurgie de l obesité ces 5 dernieres années j ai perdu plus de 60 kilos alors que je ne grignotte jamais, je ne bois jamais de soda PS pitié ne me dites pas de faire un effort et que la perte de poids c est uniquement de la volonté de la volonté j en ai ces 5 dernières années j ai perdu plus de 60 kilos !!!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s