Hémorroïdes de papier…

« Je consulte parce que j’ai des hémorroïdes »… le classique de la consultation de gastroentérologie… 


Déjà, ce n’est pas parce qu’on a un bouton sur le nez qu’on a un rhume. Alors, de base, ce n’est pas parce que vous avez une douleur située dans le trou de balle que c’est un problème d’hémorroïde.


Au moment de l’examen, la gastroentérologue soupire.  Eh, oui, encore un hémorroïdaire « de papier ».  Hommes, femmes,  des méticuleux du ménage du derrière, qui finissent par venir se frotter au plastique froid de l’anuscope

anuscope.jpg

En rentrant chez elle, la gastroentérologue se dit qu’elle ne peut plus se taire. Car elle connait, elle, le responsable du  feu intérieur qui brûle tant de ses consultants, auxquels sans relâche, elle explique et réexplique qu’il vaut mieux récurer l’évier ou le lavabo que son canal anal si on est fana de propreté.

Alors la gastroentérologue décide d’expliquer sur son blog…  Le PQ, ça ne s’utilise pas comme une brosse à dents…

Brosse-pq.jpg

 


L’explication débute par un schéma du canal anal:


canal_anal.png

Vous voyez des petits points bleus : ce sont les vaisseaux hémorroïdaires. D’ailleurs, des hémorroïdes, tout le monde en a depuis sa naissance. C’est le nom des vaisseaux.  Pourtant, c’est seulement quand les gens s’en plaignent qu’ils disent : j’ai des hémorroïdes.

Les points bleus du bas, ce sont les vaisseaux hémorroïdaires externes,  sous la peau de l’anus.

Ceux qui sont plus haut, ce sont les hémorroïdes internes, à l’intérieur du canal anal, sous la muqueuse.

La ligne dentelée que vous voyez au milieu, c’est la séparation entre la peau extérieure et la muqueuse du canal anal interne.


Il y a un truc de base à savoir, pour la région anale : toute la région anale interne celle qui est autour et au-dessus de la ligne dentelée (qui s’appelle ligne pectinée), est auto-nettoyante.  Nul besoin d’intervention de la main humaine, ni de ses outils de nettoyage.


Pourtant, vous, moi, lui, animés d’un légitime souci de propreté, qu’avez-vous fait au moment d’essuyer. Vous avez poussé, un peu, beaucoup, pour bien nettoyer tout partout, l’extérieur et l’intérieur.


Et vous n’avez pas eu raison…. Parce qu’en poussant au moment de vous essuyer vous avez fait saillir à l’extérieur les vaisseaux internes et la ligne pectinée, des endroits ou la muqueuse est aussi fragile que celle de votre nez. Ensuite, consciencieusement, vous avez frotté avec un papier venu d’on ne sait où. Blanchi avec des produits javellisés, coloré avec de la chimie, rugueux si pas cher. ça vous abime une muqueuse en un rien de temps, une muqueuse toute fine et fragile prévue pour laisser passer les selles, mais pas pour  tolérer des frottements intempestifs de PQ.  Résultat, ça s’érode, ça saigne et ça fait mal.


Ce soir, la gastroentérologue ne veut plus se taire. Elle veut enfin le dire… ne poussez pas en vous essuyant après être allé au cabinet. Si vous voulez récurer  un truc à fond,  il y a mon évier ou le vôtre, mais ayez pitié de votre canal anal. Quand vous vous essuyez, serrez fort les fesses +++ Premièrement, c’est bon pour le muscle anal. Deuxièmement, cela évitera à vos hémorroïdes de gonfler. Troisièmement, cela vous évitera de frotter inutilement une région auto-nettoyante qui ne supportera pas le récurage et qui le fera savoir rapidement, en saignant, en piquant, en chatouillant, en grattant.

 

NB si vous avez plus de 45 ans, du sang dans les selles ou en vous essuyant, vous devez réaliser  une coloscopie, même si vous êtes convaincus d’avoir seulement des hémorroïdes

 

NB 2: le titre que je n’ai pas osé: « La lutte du PQ contre les culs »

3 réflexions sur “Hémorroïdes de papier…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s