Rhume: la télémédecine à la place des urgences.

Facile de faire croire aux patients que le serment d’Hippocrate consisterait à accepter de voir les gens à toute Heure du jour et de la nuit pour un rhume ou un état grippal.

Facile de ne pas dire aux gens que les médecins ne sont pas des magiciens, et ne savent rien faire pour raccourcir les pathologies virales, sauf donner des médicaments que l’on peut se procurer facilement auprès du pharmacien, en vente libre.

Facile de dire que les pharmaciens vont prendre en charge des renouvellements de traitements chroniques, des suivis de patients chroniques, mais qu’en revanche tout enrhumé peut disposer d’un avis médical rapide. Comme si un pharmacien n’était pas capable d’établir un diagnostic de rhume et d’en rechercher par l’interrogatoire des critères de gravité justifiant d’un avis médical.


Facile de critiquer les plateformes de télémédecine, hors champ de la médecine « en parcours de soin » si chère à nos dirigeants. Facile de dire que c’est commercial, que cela n’apporte pas un plus.

Personne ne trouve illogique que tous les patients qui découvrent qu’ils ont un rhume ou une virose saisonnière se pointent massivement dans des salles d’attente bondées et ne soient pas éduquées en amont pour pouvoir gérer eux même ceci, ou ne soient pas incités à consulter en télémédecine.

Personne ne trouve illogique que les patients veuillent obtenir une ordonnance pour des médicaments peu ou pas remboursés, que le pharmacien aurait donnés aussi bien que le médecin. Humex, bronchokod, rhinofluimicil, sérum physiologique, colluhextril lysopaine, etc. Personne ne trouve illogique que des patients souhaitent une ordonnance pour se faire rembourser du paracétamol, prix 1.16 la boite, déduire du remboursement 0.50 euros par médicament, reste à charge : 66 centimes.

En télémédecine, clairement depuis le début des vacances de Noel, nous assurons une large part de consultations pour ce motif. Très certainement, nous participons à désengorger les consultations médicales voire les urgences, vu le nombre impressionnant de consultations pour rhume que nous recevons et traitons à distance, sans examiner les patients. Nombre de patients indiquent dans leur demande de consultation en télémédecine le fait que pas de médecin disponible pour les recevoir le jour même.

Pas besoin de consultation présentielle pour évaluer des motifs de consultation bénins, comme fièvre peu élevée, nez bouché, mouchage clair, maux de gorge. Tant que l’on n’aura pas expliqué aux gens, tant que l’on ne s’attaquera pas à la demande excessive, tant qu’on continuera à pleurer sur l’insuffisance de l’offre médicale, nous recevrons des demandes de consultation intitulées « état comateux », avec la description suivante dudit état : « J’ai, depuis hier soir, des douleurs sur la partie gauche du visage (au niveau oreille avec douleur qui descend dans le haut du cou)… Associé à de la fatigue, des frissons, courbatures et léger mal de crâne. Quel comportement adopter et/ou médicaments prendre ? » ou encore « Auriez-vous l’obligeance de m’indiquer un traitement me permettant d’être moins affaiblie, et de pouvoir mieux respirer? » ou bien « Je voulais aller voir un médecin. Mais ils sont soit en vacances soit ne prennent pas de nouveaux patients. Alors je me tourne vers vous … En espérant que vous pourrez m’aider » et « N’ayant pas de médecin disponible sur ma commune hors horaire de mon travail en ce moment , je sollicite vos compétences pour me prescrire ou m’indiquer un traitement. » ou encore l’urgence de la fête: « Le réveillon du 31/12 étant proche, j’aimerais tant bien que mal l’effectuer au mieux de la forme » ou encore présenté comme ceci: « Bonjour, Pouvez-vous m’aider à me soigner rapidement et efficacement avec les symptômes listés ci-dessous: .Les symptômes ont commencé à apparaître il y a 2 jours. . Rhume qui commence à s’intensifier. » et finalement l’ultimatum, pourquoi dois-je guérir instantanément: « J’ai passé la journée à essayer de trouver un médecin disponible dans la région mais en vain, je n’ai peu avoir un rendez-vous que pour lundi prochain. Je ne peux pas attendre pour me soigner. J’ai une grosse semaine de travail la semaine prochaine et je dois être en forme. Pourriez- vous m’aider »

Le rhume d’homme, comme on dit, ce n’est pourtant qu’un orage de nez.. Un truc viral basique, mais qui te fait sentir au bout de ta vie pendant quelques jours. Juste un truc qui te bouche le nez, te ralentit le cerveau, te prend la tête. Une vraie torture pour certains pas habitués à une telle souffrance, et d’accord pour dire que cette pathologie bénigne qui va finir par guérir, est en fait une grosse urgence hospitalière parce qu’ils ne supportent pas cet état. Parce qu’ils se demandent ce qu’ils ont fait aux dieux de la santé pour mériter ça.

Il faut des autorités pour expliquer qu’un  rhume ce n’est pas une raison pour aller aux urgences ? que la meilleure chose à faire est de rester chez soi, parce que la moindre salle d’attente, médecin, urgences, est un mode privilégié de diffusion du virus.

Bien sûr, pas facile de croire que cette pathologie banale qui s’abat sur ton dynamisme, te fait sentir moribond, va guérir seule, et que son seul traitement est celui des symptômes, sérum physio pour déboucher le nez, paracétamol pour l’état fébrile et le mal de tête.

Pas facile de faire la différence avec une grippe ? la grippe qui tue tant de gens l’hiver à ce qu’on dit. Mais si, mais si. Il y a des différences, qui mériteraient plus de diffusion pour être connues du grand public et qu’il consulte à bon escient.

En voici 2 exemples :

Surtout, surtout, il n’y a aucun caractère d’urgence.  Inutile de courir chez le médecin dès les premiers symptômes. Inutile de croire qu’un traitement va enrayer cela. Important que les patients connaissent l’adage : un rhume bien soigné dure 7 jours, un rhume mal soigné dure une semaine. Le médecin ne pourra rien faire que de prescrire des traitements symptomatiques sans efficacité sur la virose juste sur ses manifestations cliniques.

Les plateformes de télémédecine apportent à cet état une réelle valeur ajoutée, en terme d’économie de temps médical, et d’économies de santé.  On peut parfaitement expliquer aux gens qui ont un rhume ou une virose saisonnière de ne pas se pointer  massivement dans des salles d’attente bondées et encore moins aux urgences,  et soit de le gérer eux-mêmes, soit de demander un avis médical sur une plateforme de télémédecine. Le seul interrogatoire correctement effectué permet aux médecins de détecter d’éventuels signes d’alarme, et d’orienter les patients pour lesquels il est indiqué d’être examiné cliniquement. Pas besoin de connaitre au préalable le patient pour cela, ni d’être son médecin traitant habituel.

Vous avez un rhume ? . Commencez par du sérum physiologique avec de bons lavages de nez. Si vous avez vraiment nécessité d’un avis médical parce que cela vous prend le chou d’être accro à un mouchoir, téléconsultez, de chez vous, bien au chaud, en plus vous ne disséminerez pas vos virus. Et ce soir, faites un grog à l’ancienne en ajoutant du miel, dont les propriétés anti-infectieuses sont connues. Mourir du rhume, oui, mais mourir  bourré et sans aller aux urgences, conseil de gastroentérologue ! .

2 réflexions sur “Rhume: la télémédecine à la place des urgences.

  1. Chère Marion,
    je souhaite créer l’Académie Nationale Francophone Internationale Intercommunale, Éphémère pour le traitement du Rhume: ( la ANFIIEPLTDR)
    Sponsorisé par :
    Le Rhum Cœur de chauffe Guyanais,
    L’association des producteurs de Vanille des Dom Tom,
    Le syndicat des producteurs de Cannes à sucre de Marie Galante,
    L’académie Francophone des producteurs de Citron de Menton,
    La coopérative inter jardins des producteurs de fruits locaux de la Réunion.

    Je serai président car c’est mon idée,
    je serai responsable de la prise en charge chirurgicale de ce fléau, les vrais problèmes ne se traitant qu’avec un bistouri. Les sponsors précédemment cités auront pour but de soutenir le moral du Président.

    Je te nomme responsable de la prise en charge virtuelle, télémédiatisée et crypto dématérialisée des cas les plus sévères non chirurgicaux, .

    Tout cela va faire naitre un nouveau monstre megadataformé.

    Je nomme Loïc Etienne, responsable de la gestion quantoblockchainée de ce monstre en devenir avec la tâche de te greffer une puce algorythmiquement deeplearningmachinée, pour améliorer le rendement de ton cerveau.

    Si un chirurgien nuageusement connecté, un télé médecin et un Vrai Médecin Virtuel ne viennent pas à bout de cette maladie, véritable fléau médicalement totalement virtuel mais dangereux pour les comptes de la sécu, je convoque les sponsors pour un suicide collectif…

    Aimé par 1 personne

    1. tu es en pleine forme ! j’adore, et j’accepte la proposition avec joie ! Je te propose également de baptiser ton académie en sous-titre ATTCHOUM: Académie de Traitement Télémédical et Chirurgical Harmonisé, Original et Ubuesque de la Morve 😉

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s