sevrage d’une droguée du travail !

  Le trop de travail est une drogue anesthésiante, totalement admise par la société, sans risque d’overdose, au moins de traces d’addiction visible. Elle s’attaque vilainement au cerveau, endormant toutes les aires non reliées au boulot, de manière à activer en permanence la section travail. Les circonvolutions dédiées travail moulinent des idées en continu, jour, nuit, soir et week-ends, et vacances, bien sur. Les connexions internet satellites  entretiennent l’éveil des circuits électriques cérébraux. Le plus subtil remue-méninges est encore le mail selon la méthode push, formule de réception directe, prévenant l’heureux possesseur de matériel adapté de l’arrivée d’un message, de … Continuer de lire sevrage d’une droguée du travail !

stratégie

Ces derniers temps sont faits de contretemps, et de vents de tempête..   Trop de non dits dans les relations engendrent des frustrations. Celui qui demande n’a pas émis de demande claire, celui qui est censé  exécuter n’a pas reçu de demande claire. L’un et l’autre sont en attente, mais leurs attentes ne se sont pas confrontées, et ils ne se rejoindront qu’au moment ou la situation sera devenue plombée, intenable, et génératrice de conflit   C’est à ce point de l’histoire que j’en suis. Objet de beaucoup d’attentes de la part du donneur d’ordre, néanmoins incapable d’y répondre comme … Continuer de lire stratégie

Décision de cœur, ou décision de tête ?

Il y a plus de 20 ans, en m’installant, je pensais marcher sur les traces pépères de mes prédécesseurs. Alors, voila ton programme de médecin libéral : Tu t’installes dans un cabinet, au plus loin que tu iras, ce sera pour déménager vers un plus grand local dans le même corps de bâtiment ou la rue voisine. Tu constitueras une solide clientèle, des correspondants que tu connaitras de mieux en mieux au fil des années, et tu te fidéliseras pour tes examens dans une clinique proche, ou on te déroulera le tapis rouge, eu égard aux euros que tu as la … Continuer de lire Décision de cœur, ou décision de tête ?

Soporification

La vraie saveur de l’ennui est celle d’une réunion de direction . La meilleure occupation de tous consistant a se faire remarquer du dirigeant et faire savoir que son service est non seulement actif mais important.. Euh, en tant que médecin, je n’ai pas de salarié, pas de budget et donc pas grand chose a dire ni a faire. Ma plus interessante occupation consistant a faire l’analyse observationnelle des participants. Face a moi, mon collègue médecin lutte pour finir sa nuit le plus discrètement possible. L’analyse positionnelle des 20 captifs montre que la position la plus utilisée par le ou … Continuer de lire Soporification

monologue

82 ans, surement pas toutes ses dents, et une énergie dynamique autour d’une belle couronne de cheveux blancs.   Manque tout de même ce petit rien qui rend paroifs un vieux monsieur irrésistiblement séduisant, enjôleur, charmant.   Il est entièrement tourné vers lui-même. A consacré une partie de sa vie, de ses loisirs, de ses relations familiales, à faire supporter à tout son entourage ce qu’il ne peut gérer par lui-même : sa constipation…    Sa femme , la pauvre est épuisée, ca fait longtemps qu’elle ne lutte plus. Elle vient toujours avec lui aux consultations, mais a cessé  d’intervenir dans … Continuer de lire monologue

c’est si dur d’être un aidant de handicapé…

La vie d’un accompagnant de cérébrolésé est une douloureuse et permanente découverte et un chemin de souffrance pour l’aidant aussi. La première rengaine, difficile à accepter, mais aussi difficile à étouffer, m’accompagne en sourdine. C’est dur d’être tellement mal accompagnée que l’on se sent si seule. C’est dur de ne jamais être seule dans la réalité de tous les jours, et pourtant de se sentir tellement dans la solitude. L’homme qui est à mes côtés n’a plus rien de commun avec celui que j’ai épousé, il y a 29 ans. En pratique, ce n’est plus mon mari. L’amour a fondu … Continuer de lire c’est si dur d’être un aidant de handicapé…

carrément bousculée

La difficulté d’écrire est venue d’un coup il y a quelques semaines. Ou bien est-ce la difficulté d’écrier qui est venue d’un coupe ? Certaines périodes de la vie sont calmes, d’autres au contraire se révèlent fécondes, fertiles, voire carrément bousculées. Ma situation actuelle est carrément bousculée. Ca remue de partout. La perte du père, et les soucis de la marâtre qui a tout piqué. L’achat d’une maison de vacances, et les rendez-vous successifs a la banque pour les emprunts. Rien que ces 2 évènements, de la vie courante certes, mais néanmoins très consommateurs de temps, de rendez-vous et de … Continuer de lire carrément bousculée

indécision d’orientation

ce blog est à l’image de son autrice… Il tourne en rond dans la prison ne prend pas de décision pas d’orientation Les parcours de vie peuvent emprunter plusieurs routes Ici je décris  2 grandes méthodologies : soit décider d’un objectif et/ou du chemin à emprunter pour y arriver soit emprunter les portes qui s’ouvrent sans savoir ce que l’on trouvera derrière La méthode qui me convient est la seconde Sauf que, a force d’avoir franchi des portes successives, le chemin est cahotique et le présent insatisfaisant A chaque fois qu’une nouvelle porte s’ouvrait, je m’y engouffrais Et doucement se … Continuer de lire indécision d’orientation

une profession, cent métiers

Entre médecine praticienne, et médecine de décideurs et de réunion, le partage n’est pas toujours simple. Le partage du temps dans un premier temps, peut poser problème, notamment dans le privé. A l’hôpital public, les heures de travail sont calibrées. Donc, même si le nombre d’heures dépasse un peu le temps légal, un travail remplace l’autre. Ca se passe généralement durant les heures ouvrables. Si réunion, pas de consultation. Dans le privé, aucun financement pour la participation du corps médical aux réunions. Pendant la journée le médecin gagne sa vie en voyant et/ou en opérant des patients. Comme il est … Continuer de lire une profession, cent métiers