être en bonne santé à tout prix

 Situons l’acteur de mes errements métaphysiques de ce soir

– 31 ans, origine Congo, en France depuis juin 2007, état ‘demande de statut de réfugié politique’ , ce qui lui interdit de travailler (c’est écrit sur le papier)

Et le scénario

– dépenses de santé depuis juin 2007, vu le nombre d’examens réalisés, qui pourrait épouvanter le cancéreux le plus métastatique, celui qui a honte de dépenser l’argent de la sécu…
Tout ça offert par miss CMU la bien nommée

– Il hante les urgences. A même réussi une fois à passer 24 heures en réa (ils ont cru que c’était grave). Suivies de 10 jours d’hospit en médecine interne avec un bilan complet. Un micro-ulcère , c’est tout, traité en janvier, date ou je l’avais vu la première fois, toujours traité par une myriades d’anti-ulcéreux, qu’il faut changer sans cesse, aucun ne le soulage

– renvoyé par sa généraliste vers moi, elle n’en peut plus, la pauvre, et on comprend vraiment.

– Depuis janvier, il a eu: une IRM cérébrale. Indication: maux de tête, nausées, fourmillements diffus des 4 membres ! résultat de l’examen: normal
la semaine dernière : scanner abdominal et pelvien : normal

– Les troubles dont il se plaint aujourd’hui :
il a mal au creux épigastrique, ça remonte dans la poitrine, ça chauffe, puis ça va dans l’esprit…
Il a des traitements pour les douleurs abdominales dans tous les sens, il change sans arrêt, et prend même un antidépresseur.

Je saute sur l’histoire de l’esprit pour lui proposer les services de son sorcier locorégional. Y aurait pas une histoire d’envoutement la dessous ?
Mais cette hypothèse ne lui plait pas du tout, il insiste avec ses douleurs, ne veut pas accepter que je lui donne la bonne santé en service gourou payant

Ce qu’il veut, c’est de la maladie en libre service. De la vraie maladie. Je pense que ce jeune homme veut de la maladie parce qu’il sait par les copains, qu’être malade, c’est les papiers qui avancent plus vite, le séjour prolongé voire définitif en France quasi assuré…

Malheureusement pour lui,  il a 31 ans et il est en parfaite santé. Pas l’ombre de la moindre petite maladie à l’horizon. Et avec les examens qu’il a passés, la non-maladie est assez formelle…

Il est assez en santé d’ailleurs, pour pomper à plein régime dans les finances sans limites de la sécurité sociale. Ou comment « être en bonne santé à tout prix » …

PS et comme il n’a pas de carte vitale, pour faire la télétransmission, nos chances d’être payés de ces longues consultations sont assez minimes… la sécu économisera donc une fois encore sur le dos des médecins.

4 réflexions sur “être en bonne santé à tout prix

  1. bonjour, blog passionnant, bien écrit.. Je me disais en lisant cet article, que certaines personnes sont prêtes à tenter le pire pour des papiers.. l’on peut se demander ce qu’ils ont vécu dans leur pays pour en arriver à cette solution peu glorieuse ? bonne soirée. clémentine

    J'aime

    1. je pense que ce n’est pas le pire de ce que l’on peut tenter. Effectivement, je suis convaincue que certains déploient d’énormes efforts pour rester définitivement ici, et on peut les comprendre

      J'aime

  2. Il a la CHANCE d’etre en bonne santé… Mais ça n’arrange pas ses affaires!!! Et ça énerve ! On nous bassine avec des économies de boites de cachets,des franchises,on nous culpabilise de couter cher à la collectivité, et certains ont un culot monstre !!Mais surtout ne pas s’enerver: vous n’allez qd meme pas le renvoyer ds son pays !!

    J'aime

  3. Si vous avez décidé d’être malade, vous le serez. Telle pourrait être la conclusion de cet article, quand à la sécu ce ne sera pas la première fois qu’elle se fera abuser, par exemple pour mon cas : m’envoyer à Lyon 2 fois par an, pour entendre mon chirurgien me dire que tout va bien (10mn d’entretien) me semble un peu cher, 400 euros de déplacement payé par la sécu, alors que nous avons des moyens moderne de communication, téléphone, internet, courrier… J’aime bien la suggestion « au hasard » pour consulter les articles, c’est une bonne formule.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s