quotient emotionnel

Bon, c’est vrai je ressens tout le temps combien j’ai du mal avec les relations humaines.

Très empathique, je le sais et ça me va. Au sujet de la relation médicale j’ai beaucoup réfléchi et travaillé le problème et je crois que je m’en sors.

Sortie de la relation professionnelle, je trouve que ça pêche. L’hyper-empathie ne fait pas tout. Et manifestement ne suffit pas à me conférer les échanges relationnnels que j’aimerais

Aussi, hop, me voila partie sur le net, à la recherche d’info sur mon quotient émotionnel. Plusieurs tests (payants) sont en accès. J’en choisis un au hasard, répondant le plus honnêtement possible aux questions. Donc je réponds ce que je fais et pense , et non pas ce que je voudrais faire et penser.

Résultat du test: quotient émotionnel « moyen ».

C’est incroyable: quelques questions ont permis des conclusions qui me vont comme un gant. L’hyper-empathie ressort comme géante. Talonnée par l’expression des émotions, convenable elle aussi.

Les domaines sur lesquels on m’indique de porter ma vigilance, sont aussi incroyablement bien ciblés. Le plus mauvais résultat porte sur mon vrai point faible, dont j’apprends d’ailleurs que cela se nomme l’assertivité, c’est à dire la difficulté à s’imposer sans hausser le ton, à trouver sa place au sein d’un groupe, l’impression que, pour avoir une place il faut toujours la conquérir. On me parle encore de moi lorsque l’on me dit que je marque mon opposition de manière parfois très vive, ce qui peut avoir pour conséquence de choquer et de braquer certaines personnes.

Surprenant, et source de réflexion.

Avec toujours la même question. Le savoir et le comprendre, cela aide t’il à changer dans le sens que l’on aimerait ?….

2 réflexions sur “quotient emotionnel

  1. Tu sais quoi, c’est assez incroyable parce que ce que ton test a révélé, c’est un peu ce qu’on ressent de toi quand on te lit, en ne te connaissant pas réellement. Une personne qui aime les autres, est présente pour eux, très intelligente et bourrée de compétences et capacités, mais qui reste en retrait. Alors que je suis sûre que tu es bien mieux sur beaucoup de points que la plupart des gens que tu cotoies! Si tu y réfléchis bien et que tu mets la modestie de coté quelques secondes, j’ai pas raison? 😉 J’espère que tu prendras confiance en toi au point d’oser t’imposer, parce que tu le vaux. Je t’embrasse (j’espère que tu prends bien ce que je dis, c’est juste un ressenti, pas un jugement, d’autant plus que je ne te connais que par nos échanges et écrits sur le net).

    J'aime

  2. C’est vrai qu’il y a deux  » catégories » non pas les dominants et les dominés mais ceux qui aiment se faire valoir et les autres plus discrets qui font leur bout de chemin sans se faire remarquer mais qui sont là toujours présents , parfois ils semblent transparents… mais ils savent ce qu’ils veulent et ils le font bien , pas besoin de s’imposer pour autant … ( je vous comprends car je suis moi même discrète, observatrice…) c’est notre nature que voulez vous à quoi bon la changer . Nous sommes fidèles à nous mêmes . Reste à savoir pour qui, pour quoi veut-on s’imposer ? Amicalement . Josy

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s